Covid-19 : le gouvernement invite les Congolais au dépistage précoce

Lundi 20 Avril 2020 - 17:11

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Au cours d’une visite des centres de prises en charges des malades de coronavirus, le premier ministre, Clément Mouamba accompagné de la ministre en charge de la Santé ainsi que d’autres spécialistes, le 19 avril, a demandé aux Congolais de se rendre dans les hôpitaux dès la constations des premiers symptômes.

Le premier ministre a invité les Congolais ayant constaté des symptômes du coronavirus de se faire dépister à temps pour éviter le pire. « Nous avons les éléments qui attestent qu’il y a des malades du coronavirus qui ne veulent pas quitter leurs maisons pour se rendre dans les centres de santé. Nous demandons à tous ceux qui ont des soupçons de santé de se rendre aux hôpitaux puisqu’ils seront bien pris en charge » a-t-il déclaré.

Il pense qu’en réalité, lorsque cette maladie est prise en charge dans les meilleurs délais, les statiques prouvent que les gens guérissent toujours mais, à condition que les malades soient pris en charge à temps  

Cette visite a débuté au centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B) et a été bouclé au centre de la Concorde de Kintélé, en passant par la clinique municipale Albert Leyono. Partout, la délégation s’est imprégnée du circuit qui permet de prendre rapidement en charge les personnes contaminées et leurs contacts.

 Profitant de l’occasion, Clément Mouamba a également boosté le moral des médecins qui sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie du coronavirus avant de les encourager. « Ces hôpitaux ont été vite réfectionnés et dans les centres comme ceux du CHU et Leyono, certains bâtiments sont en plein travaux afin de recevoir les malades dans des bonnes conditions. A Kintélé, les conditions sont réunies », a ajouté le premier ministre.

 Il s’est par ailleurs renseigner sur la rumeur qui fait état des médecins qui abandonnent les malades. Sur ce point, l’un des médecins évoluant à la clinique Leyono a catégoriquement réfuté cette allégation en signifiant qu’ils sont toujours au service de la population.

 

 

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Clément Mouamba échangeant avec les presidents des comités de riposte contre le coronavirus en presence de la ministre de la Santé/Adiac

Notification: 

Non