Covid-19 : le gouvernement prend des mesures exceptionnelles pour prévenir la récession économique

Samedi 28 Mars 2020 - 14:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’exécutif national a décidé, entre autres, l’exonération pour une durée de six mois de tout impôt, droit, taxe et redevance sur l’importation et la vente des intrants et produits pharmaceutiques ainsi que sur les matériels et équipements médicaux.

A la suite des gestes barrières énumérés par le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, à côté d’autres mesures salvatrices visant à contrer la propagation du coronavirus, le gouvernement vient à son tour de prendre une série des décisions afin d’atténuer les effets négatifs de cette pandémie sur l’économie nationale. A l’issue de la séance de travail initiée le jeudi 26 mars par le Premier ministre, Sylvestre Ilunkamba, il a été décidé, entre autres, l’exonération pour une durée de six mois de tout impôt, droit, taxe et redevance sur l’importation et la vente de produits pharmaceutiques et d’équipements médicaux. Dans le même ordre d’idées, l’application des pénalités en cas de retard dans le dédouanement des marchandises et des produits de première nécessité est suspendue pour une période de trois mois. Il en est de même du paiement de l’impôt sur les revenus locatifs à charge des entreprises, lequel paiement est suspendu pour une durée de trois mois. De la même manière, certaines missions de contrôle fiscal, parafiscal et économique dans les entreprises sont suspendues durant une période de trois mois.

Ce n‘est pas tout. L’exécutif national a également décidé de procéder à  l'enlèvement d’urgence des entrants et autres produits pharmaceutiques actuellement sous douane mais aussi de soutenir la relance des activités des entreprises au moyen d’un financement du Fonds pour la promotion industriel à taux zéro. Dans la foulée, il est annoncé la gratuité de la fourniture d’eau et d’électricité durant les deux prochains mois pour les ménages, les hôpitaux et les petites et moyennes entreprises frappées par les mesures prises pour lutter contre le Covid-19. « Ces mesures exceptionnelles visent à éviter que le pays entre en récession si la crise sanitaire causée par la pandémie du Covid-19 s’étend jusqu’au mois de juillet 2020 », a indiqué le gouverneur de la Banque centrale du Congo  ayant pris part à la séance de travail avec le Premier ministre.  

Alain Diasso

Notification: 

Non