Covid-19 : le ministre de la Culture et des Arts remet des masques aux artistes de l’École de peinture de Poto-Poto

Lundi 1 Juin 2020 - 12:38

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le don a été réceptionné, le 28 mai, par le directeur de cette école, représentant de l’État, Parfait Mbon, en présence des artistes peintres, au siège de l’école.

Remettant les masques aux artistes peintres, le ministre de la Culture et des Arts, Dieudonné Moyongo, a rappelé que le président de la République a demandé aux cadres de ce pays de mettre à la disposition des populations des masques. « Aujourd’hui, nous avons décidé de venir vous rendre visite avec quelques masques pour vous permettre de vous protéger contre le coronavirus. Voilà l’objet de notre visite, dans la célèbre école de peinture de Poto-Poto, qui est un label, qui a un style qui est connu », a déclaré le ministre.

Il a remis symboliquement les bavettes au directeur de cette école, qui à son tour, les a mis à la disposition des artistes peintres.

Outre les masques, le ministre de la Culture et des Arts a également remis aux artistes peintres des vivres. « Nous avons voulu également mettre à votre disposition  quelques sacs de riz. C’est vrai que, ce n’est pas important, mais ce qui compte c’est simplement le geste que nous faisons. Parce que, nous savons que ce petit quaker de riz peut permettre à certains artistes de cette école d’avoir une assiette le soir », a indiqué Dieudonné Moyongo.

Le directeur de l’École de peinture de Poto-Poto, Parfait Mbon, a salué le geste accompli par le ministre de la Culture et des Arts. « Au nom des artistes, nous voulons vous exprimer toute notre gratitude. Vous avez agi en bon père de famille. Les artistes sont comblés de votre présence. Merci beaucoup », a-t-il laissé entendre.

Le vice-président de l’association des peintres de l’École de peinture de Poto-Poto, Jacques Iloki, a, lui aussi, remercié  le ministre de la Culture et des arts. Il a profité de l’occasion pour annoncer que dorénavant les peintres pourront trouver le matériel de peinture sur place au Congo. Quant à la vente de leurs toiles, il a reconnu que la période actuelle ne s’y permet pas vraiment, mais il garde espoir que dès que le tout redeviendra à la normale, ils les vendront. Ce qui est bien c’est que les toiles sont bien conservées.

Notons que l’École de peinture de Poto-Poto est située en plein cœur de Brazzaville, au rond-point de Moungali, dans le quatrième arrondissement de la ville capitale.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo : Le ministre remettant les masques au directeur de l’École de peinture de Poto-Poto (crédit photo/ DR)

Notification: 

Non