Covid-19 : les acteurs politiques appelés à accompagner le déconfinement

Mercredi 13 Mai 2020 - 14:40

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Premier ministre, Clément Mouamba, a appelé le 12 mai les responsables des partis politiques et de la société civile à appuyer la mise en oeuvre du déconfinement progressif prévu à partir du 16 mai prochain. 

Après plus d’un mois de confinement de la population, le gouvernement congolais étudie les modalités d’un déconfinement progressif et sélectif. En vue d'une bonne exécution de cette mesure, il a sollicité l’implication des partis politiques dans la lutte contre la pandémie de coronavirus (Covid-19).

« Le gouvernement a déjà pris l’option du déconfinement. Le contenu, les modalités et le calendrier de ce déconfinement sont à l'étude. Elles seront annoncées le moment venu », a indiqué Clément Mouamba.

Il a souhaité l'implication des acteurs politiques et de la société civile dans la lutte contre le coronavirus à travers notamment la communication de proximité pour l’information et l’encadrement des populations.

Selon lui, la prévention, le dépistage et la prise en charge précoce demeurent la stratégie nationale contre le Covid-19. « Face à cette maladie qui n’a pas de couleur politique, nous nous félicitons d’observer que toutes les forces vives de la nation travaillent à l’unisson et consacrent l’union-sacrée et le pacte républicain en agissant patriotiquement dans une sorte de trêve politique, ce qui est à l’honneur de notre classique politique nationale », a signifié Clément Mouamba.   

Ils ont dit….

Le porte-parole des partis du centre, Bienvenu Bikouta, s’est réjoui du fait que certaines de leurs doléances ont été prises en compte : « Le 22 mars, les partis du centre avaient demandé au gouvernement de rendre le port de masques obligatoire. Nous lui avons aussi demandé de confier la fabrication des masques aux artisans avant de les distribuer gratuitement. Donc, c’est avec joie que nous sommes venus féliciter le gouvernement pour toutes ces mesures. Nous demandions également l’élargissement de l’aide sociale au-delà des projets tels que Lisungi et Téléma parce que beaucoup de gens sont devenus vulnérables ».

Le chef de file de l’opposition congolaise, Pascal Tsaty-Mabiala, a rappelé que ces échanges étaient attendus par les acteurs politiques depuis un moment. Selon lui, depuis que la guerre a été déclenchée contre la pandémie, de bonnes et mauvaises choses se sont passées. Ce qui nécessitait une collaboration entre le gouvernement et les forces vives de la nation, notamment les partis politiques d’autant plus que la vie des Congolais en dépendait. « Il n’y avait place à la querelle. Nous avons même dit que nous étions dans une sorte d’union-sacrée. Nous attendions ce genre d’informations sur le confinement, sur les mesures d’accompagnement, sur la suite. Aujourd’hui, le Premier ministre a pensé apporter des réponses aux questions que nous nous posions. Nous l’avons écouté et avons fait quelques observations. Je pense que ces échanges vont se poursuivre dans l’avenir », a-t-il estimé.

Le président par intérim de la majorité présentielle, Pierre Moussa, s’est également félicité de l'initiative du Premier ministre d’échanger avec les partis politiques sur une situation exceptionnelle. Il a, cependant, déploré le fait que certaines mesures prises par le gouvernement n’ont pas été respectées à la lettre. Le secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT) a, par exemple, cité le confinement.

« Les partis de la majorité présidentielle appuient de façon fondamentale les mesures qui ont été engagées depuis un certain temps. Mais, nous avons constaté que certaines mesures ont souffert quand même de beaucoup de dysfonctionnements. Vous savez les jours du marché, il n’y a presque pas eu confinement alors qu’il s’agit d’une mesure essentielle destinée à briser la chaîne de contamination… Nous avons aussi constaté que les mesures de soutien à l’économie tardent vraiment à venir… », a-t-il souligné.

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Clément Mouamba ; Bienvenu Bikouta ; Pierre Moussa/Adiac

Notification: 

Non