Covid-19 : les Brasseries du Congo offrent des produits hydro-alcooliques au CHU de Brazzaville

Lundi 27 Avril 2020 - 19:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les Brasseries du Congo (Brasco) ont fabriqué plus de onze mille gels qu’elles ont remis aux distributeurs, hôpitaux et orphelinats dans les deux grandes villes du pays.  

L’opération, qui s’est déroulée simultanément à Brazzaville et Pointe-Noire le 24 avril, a été placée sous la supervision du secrétaire général des Brasco, Yves Makaya, en ce qui concerne Brazzaville, et le vice-président de la Fondation Brasco, Joseph Niama, en ce qui concerne la capitale économique, Pointe-Noire. 

A Brazzaville, tout a débuté par la remise de cinq cents bouteilles de trente centilitres de solutions hydro- alcooliques aux distributeurs. La cérémonie a eu lieu au siège des Brasco. Ensuite, la délégation conduite par le secrétaire général des Brasco s’est rendue à l’orphelinat Notre-Dame de Nazareth à Mpila dans le cinquième arrondissement de Brazzaville, Ouenzé, où ont été remis des vivres et produits sanitaires. Notre-Dame de Nazareth  héberge quarante-six enfants âgés de trois à vingt-deux ans, placés sous la tutelle de la Sr Marie Thérèse Ongayolo. Elle a remercié les Brasseries du Congo pour ce soutien combien important en cette période difficile.

Après l’orphelinat Notre-Dame de Nazareth, Yves Makaya et sa délégation se sont rendus au Centre hospitalier universitaire de Brazzaville (CHU-B). Là-bas, les Brasco ont fait un don d’un fût de mille litres d’alcool pur et deux mille cinq cents bouteilles de solution hydroalcooliques. Avant de remettre le don, Yves Makaya a expliqué le contexte pour lequel il a remis au nom des Brasco ce don au CHU de Brazzaville.

Le directeur général adjoint du CHU-B, le Dr Ulrich Judicaël Blez, réceptionnant le don au nom du directeur général, du personnel du CHU, de tous les malades admis au sein de ce centre et en son nom propre, a remercié les Brasseries du Congo pour ce geste qui vient a point nommé apporter un plus à ce centre qui a plus de deux mille agents, sans compter les malades.

Des dons similaires dans la ville océane

A Pointe-Noire, les distributeurs ont bénéficié aussi d’une dotation de cinq cents bouteilles de trente centilitres de solutions hydro-alcooliques remise par la direction marketing et commerciale. S’en est suivi celui de mille litres d’alcool pur et deux mille cinq cents bouteilles de solution hydro-alcooliques à l’hôpital Adolphe-Cissé par le vice-président de la Fondation Brasco, Joseph Niama. Le don a été réceptionné par le directeur général de l’hôpital.

Après l’hôpital Adolphe-Cissé, le tour était revenu à l’orphelinat Centre Jean-Noël Ferrand à Tsiloulou (secteur Mont Kamba), où un lot de vivres et produits sanitaires (sacs de riz, cartons de pâtes alimentaires, bidons d’huile de vingt-cinq litres, cartons de poisson salé, de tomates en conserve, de savons) leur a été remis. La construction de ce centre avait connu la participation financière de Brasco en 2012, et est tenu par des sœurs qui viennent en aide aux personnes démunies de ce quartier. A Dolisie, une dotation de cinq mille bouteilles de trente centilitres de solutions hydro-alcooliques a été faite à la préfecture. S’en suivront les  dotations aux distributeurs Brasco dans cette localité, et à Oyo dans le département de la Cuvette.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : La responsable de l'orphelinat Notre-Dame de Nazareth réceptionnant les vivres des mains du secrétaire général des Brasco (crédit photo/ DR) Photo 2 : Le secrétaire général des Brasco remettant le fût d'alcool au directeur général adjoint du CHU de Brazzaville (crédit photo/ DR) Photo 3 : Remise du don à l'hôpital Adophe Cissé par le vice-président de la Fondation Brasco (crédit photo/ DR)

Notification: 

Non