Covid-19 : les partis politiques africains au pouvoir tirent des enseignements

Lundi 21 Septembre 2020 - 17:53

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le parti ‘’Russie unie’’, au pouvoir en Russie, a organisé, le 21 septembre, une conférence en ligne avec quelques formations politiques au pouvoir en Afrique afin de faire le point de la gestion de la pandémie et d’en tirer des leçons.

Quatre partis politiques au pouvoir en Afrique ont participé à cette conférence en ligne, organisée par ‘’Russie unie’’, sur le thème : « Le Rôle des forces politiques responsables dans la lutte contre les effets socio-économiques de la pandémie à coronavirus ». Il s’est agi du Parti démocratique gabonais (PDG), du Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE), du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), du Congrès national africain (ANC) et du Parti congolais du travail (PCT), représenté par son secrétaire général, Pierre Moussa.

Deux heures durant, les responsables de ces partis au pouvoir ont discuté et partagé leurs expériences en matière de gestion de la Covid-19, avant de faire le point de la pandémie.

Développant son exposé, le secrétaire général du PCT a fait savoir que le Congo dont le premier cas de contamination au coronavirus a été déclaré le 14 mars de l’année en cours, a pris des mesures contraignantes en vue de briser la chaine de contamination. Ainsi, le 31 mars, le gouvernement a imposé un confinement total, accompagné d’un couvre-feu nocturne planifié de 20 heures à 5heures du matin, a expliqué Pierre Moussa.

Mais ces mesures préventives, a-t-il ajouté, ont aggravé la situation économique du pays, elle-même asphyxiée depuis 2014 par la crise économique et financière.

Toutefois, a renchéri le secrétaire général du PCT, le gouvernement a adopté des mesures d’urgence afin d’endiguer cette crise.

Parlant du coronavirus, Pierre Moussa a souligné que le PCT a soutenu l’action du gouvernement, en apportant sa modeste contribution de cinquante millions de FCFA au fonds de solidarité créé à cet effet.

« Pour renforcer la solidarité du parti dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, en tant que secrétaire général, j’ai émis une autre directive instituant une cotisation spéciale coronavirus des cadres du parti, laquelle a permis de mobiliser la somme de quatre-vingt millions FCFA. Par ailleurs, le PCT a organisé d’autres actions de solidarité sur la distribution des kits de protection », a indiqué Pierre Moussa.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Pierre Moussa (en arrière plan) et les cadres du PCT suivant la conférence en direct/Photo Adiac

Notification: 

Non