Covid-19 : les populations des zones enclavées à la pandémie

Lundi 4 Mai 2020 - 14:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les activistes de l’Association « Jeunesse consciente du Congo » font des descentes dans les quartiers de la capitale d’accès difficile pour une sensibilisation de proximité à la pandémie et aux mesures barrières contre le coronavirus (Covid-19).

« Nous apportons l’information dans les zones d’accès difficile pour que la population prenne conscience de la gravité de cette pandémie qui fait des victimes à travers le monde. Dans notre pays, on note deux cent vingt-neuf  cas contaminés, vingt-cinq guéris et neuf décès », a déclaré le président de cette association, Cyrvet Dheliat Ngot.

Sur le terrain, les membres de cette association n’y vont pas les mains vides. La sensibilisation est accompagnée de la distribution des masques dont le port est désormais obligatoire dans les milieux publics.

« Nous avons lancé une commande de deux mille cinq cents masques. Aujourd’hui, mille trois cent cinquante-cinq sont disponibles et nous les mettons gratuitement à la disposition de la population pour être en phase avec les mesures édictées par le gouvernement », a expliqué le président de cette association. 

A l’égard des jeunes, Cyrvet Dheliat Ngot a réitéré l’appel au strict respect des mesures barrières parmi lesquelles se laver régulièrement les mains avec du savon ou du gel hydro-alcoolique, la distanciation sociale, le port du masque, le confinement à domicile dans le but de couper la chaîne de propagation. L’Association « Jeunesse consciente du Congo » compte poursuivre la sensibilisation dans d’autres localités du pays à travers ses antennes.

 

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Les membres de l'association sur le terrain

Notification: 

Non