Covid-19 : quarante mille tests pour amorcer le dépistage de masse

Mercredi 27 Mai 2020 - 15:36

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La ministre en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, a réceptionné le 26 mai à Brazzaville un million de masques médicalisés, quarante mille tests et cinq automates de laboratoire pour accroître la capacité de diagnostic. Il s’agit d’une commande que le gouvernement avait faite dans le cadre de la riposte à la Covid-19.

« La réussite de notre stratégie de déconfinement repose sur notre capacité des tests de dépistage à grande échelle. Il s’agit de faire notre capacité de dépistage de 400 tests par jour, actuellement ; à 1800 tests par jour entre mai et septembre 2020 », déclarait le Premier ministre, Clément Mouamba, lors de l’annonce du déconfinement progressif, le 16 mai à Brazzaville. Une promesse qui n’est pas restée lettres mortes puisque le gouvernement vient de se donner des moyens matériels pour y parvenir.

Les quarante mille tests permettront de multiplier par trois ou quatre le nombre de dépistages par jour, a expliqué la ministre Jacqueline Lydia Mikolo. D’autres équipements, notamment les masques médicalisés sont destinés, en priorité, au personnel de santé qui est en première ligne dans cette lutte contre la pandémie, a-t-elle poursuivi.

Saluant les efforts de l’exécutif visant à mettre les structures sanitaires au diapason, le directeur général du Laboratoire national de santé publique, le Pr Roch Fabien Niama, a indiqué que les tests reçus permettront de renforcer et décentraliser le diagnostic de la Covid-19 qui ne sera donc plus concentré uniquement à Brazzaville et à Pointe-Noire, les villes les plus touchées, mais également dans la Cuvette, le Niari, la Sangha... « Ces équipements nous aideront à réduire davantage le délai de rendu des résultats mais aussi et surtout de rapprocher les tests de la population afin de traduire dans les faits les orientations du président de la République sur le dépistage de masse », a-t-il déclaré.

En rappel, selon le point épidémiologique fait, en date du 26 mai, par le coordonnateur technique national de lutte contre la Covid-19, le Dr Gilbert Ndziessi, le Congo compte 569 cas au total dont 161 guéris et 19 morts.

Gratuité de la prise en charge

Depuis l’annonce du premier cas de la Covid-19 au Congo, la prise en charge est gratuite. Seulement, le régime de gratuité du traitement a été officialisé par un décret signé du Premier ministre, Clément Mouamba, le 25 du mois en cours. « Il est institué un régime de gratuité pour la prise en charge des personnes testées positives à la Covid-19 et des personnes contacts mises en quarantaine », précise le document. Ce régime, poursuit le texte, s’applique à la consultation, aux examens biologiques et radiologiques, aux médicaments et autres prestations relatives au traitement contre la Covid-19. Par ailleurs, la gratuité s’appliquera dans toutes les structures sanitaires publiques et privées admises à participer à l’exécution du service public.  

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

La ministre en charge de la Santé lors de la réception de la commande du gouvernement

Notification: 

Non