Covid-19/Confinement : le centre-ville de Brazzaville tourne au ralenti

Mercredi 1 Avril 2020 - 16:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le cœur de la capitale est presque vidé et un silence assourdissant règne dans les avenues d'ordinaire très animées. Mais l’ambiance est tout autre dans les quartiers où les gens ne semblent pas respecter les mesures barrières de la propagation du coronavirus (Covid-19).  

Depuis ce mercredi 1er avril, les Brazzavillois comme les autres habitants du pays sont en confinement. De nombreux travailleurs avaient déjà pris la décision de ne plus sortir de chez eux pour éviter les risques de propagation de la maladie. En cette première journée de confinement, seuls des bus de la STPU (Société de transport public urbain), appelés « mal à l’aise » desservent la ville et quelques rares véhicules d’État ou personnels circulent.  

Les forces de l’ordre qui sont déployées dans la ville dissuadent les quelques passants de rentrer chez eux. À partir de midi, les boutiques et commerces ouverts très tôt ont commencé à fermer, donnant au cœur de la capitale des airs de ville fantôme.

Par contre, dans les quartiers populaires, beaucoup de gens sont dans les rues pour observer l’ambiance, pour discuter ou prendre de la bière...

Fiacre Kombo

Légendes et crédits photo : 

Photo 1: Rond point la gare, circulation faible à 10h30 Photo 2: L'avenue de la paix, marché Poto-Poto, 11h 45mn

Notification: 

Non