Covid-19/Football : préoccupations sur le championnat national

Mardi 14 Avril 2020 - 9:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La suspension des activités, liées au football en République démocratique du Congo, par la Fédération congolaise de football association (Fécofa), depuis le 13 mars 2020, suscite de plus en plus d'inquiétudes et d'interrogations. Les entraîneurs donnent leur avis sur un sujet complexe.

L’arrêt du championnat de la Ligue nationale de football (Linafoot), la Ligue 1, suite à la pandémie du Covid-19 ne cesse de susciter des interrogations. Quel en sera l’issue ? La saison va-t-elle s’arrêter définitivement et prendra-t-on les trois premiers clubs au classement pour représenter la République démocratique du Congo dans les compétitions africaines ? Ou cette suspension sera-t-elle levée afin que le championnat se poursuive ? Pour certains, il ne serait pas convenable et équitable de considérer le classement à ce stade d’interruption du championnat et d'envoyer les trois premiers clubs en compétitions africaines.

L’on rappelle ici que les deux premiers clubs du championnat national se qualifient comme toujours en Ligue des champions, tandis que le troisième est orienté vers la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). Le quatrième club congolais qualifié pour la Coupe de la CAF, est le vainqueur de la Coupe du Congo de football.

Entraîneur principal de l’AS Maniema Union de Kindu, Guy Lusadisu fait partie de ceux qui soutiennent que les trois actuels premiers du championnat national de football soient qualifiés pour les compétitions africaines interclubs. Dans un entretien accordé au site irisfootball.com, il a notamment déclaré : « Je suis d’accord avec cette proposition. Nous tous avons joué le même nombre de matchs, soit 15 rencontres par chacune des équipes partenaires de la Linafoot D1 ». A propos de la santé des joueurs en cette période de crise sanitaire, Guy Lusadisu a été rassurant : « C’est aussi une façon de prévenir notre santé. Pour le moment, l’équipe se porte bien, malgré la crise sanitaire qui bloque notre précieux championnat. Malgré la suspension des activités, nous avons un programme de notre part et les athlètes s’entraînent individuellement dans leurs familles ».

Il a également eu le temps de sensibiliser contre le coronavirus en usant des gestes barrières. « Respectons seulement les mesures d’hygiène, restons à la maison comme recommandé, et ensemble nous allons vaincre cette pandémie. In Godwe trust, dit-on », a conclu Guy Lusadisu dont le club est actuellement troisième au classement provisoire avec 46 points glanés en 15 matchs, derrière le TP Mazembe de Lubumbashi, leader avec 53 points, et l’AS V.Club de Kinshasa, deuxième avec 48 points. Notons que DCMP est quatrième avec 42 points et la Jeunesse sportive Groupe Bazano de Lubumbashi clôture le top 5 du championnat de la Linafoot avec 37 points.

Bien avant Guy Lusadisu, le vice-président de la Fécofa, Théobald Binamungu, s’était exprimé sur cette problématique de l’arrêt définitif ou pas du championnat national de football. « En rapport avec cette question, retenez que nous réfléchissons encore sur le dossier, et laissons les choses évoluer normalement. L’affaire sera soumise par la Linafoot au comité exécutif de la Fecofaqui pourra faire sa lecture sur la base des conclusions de la commission qui gère directement ce championnat, et bien sûr, en scrutant le rapport des résultats de la pandémie et les recommandations du gouvernement. Ce n’est pas une affaire seulement congolaise, le comité examinera également beaucoup plus de paramètres et se prononcera d’une manière claire et réfléchie dans l’intérêt des parties », avait laissé entendre cet officiel de la Fécofa.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

L'entraîneur Guy Lusadisu et le vice-président de la Fécofa Théo Binamungu

Notification: 

Non