Département de la Sangha : le tronçon routier Ketta-Sembé menacé de coupure

Lundi 21 Septembre 2020 - 17:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Selon des témoignages, la  route Ketta-Sembé  reliant  le Congo au Cameroun s’est fissurée sur près de 50 mètres au niveau de  la montagne du village Bessié situé à 13 km de Sembé sur l’axe Ketta, rendant presque impossible la circulation des véhicules.

Considérée comme une infrastructure d’intégration sous-régionale, la route Ketta-Djoum est actuellement menacée de coupure. En effet, les fortes pluies qui s’abattent ces dernières semaines dans le département de la Sangha ont sans nul doute précipité son affaissement. Cette route a fortement contribué à l’amélioration de la circulation des personnes et des biens entre les deux pays, le désenclavement de l’hinterland du Nord Congo et du Sud Cameroun. Sa construction a entrainé la réduction des coûts de transport car il était devenu possible de partir de Brazzaville, en voiture, en roulant sur une route bitumée, jusqu’à Yaoundé, au Cameroun.

En cas de coupure, les populations craignent la flambée des prix des produits de première nécessité. Aux dernières nouvelles, les techniciens de l’entreprise chinoise, Sinohydro Tianjin Engineering Corporation Ltd, sont déjà sur place pour évaluer les dégâts. Interdits de passage, les véhicules de fort tonnage seraient stationnés à une barrière érigée au village Demeyong à 5 km de Bessié. Notons que le 1er module du tronçon Ketta-Sembé, long de 166 km, avait été mis en service en 2016.

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Le tronçon routier Ketta-Sembé menécé de coupure/DR

Notification: 

Non