Deuxième édition Festim Brazza : Thérèse Ndri-Yoman reçoit un trophée de reconnaissance

Jeudi 17 Octobre 2019 - 18:39

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le comité d’organisation du festival des images (Festim) de Brazzaville a attribué, le 17 octobre, un prix de gratitude à l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire au Congo.

La distinction honorifique récompense le soutien et les efforts tant matériels, techniques, financiers que moraux consentis par la Côte d'Ivoire, lors de la deuxième édition du Festim Brazza, organisée du 1er au 10 août dernier, à Brazzaville.

« Ce prix est une réelle marque d’honneur du promoteur de Festim Brazza par rapport à la participation effective et assidue de la Côte d’Ivoire à ce festival. Nous en sommes satisfaits et disposés à l’accompagner davantage lors des prochaines éditions de cet événement», a évoqué Thérèse Ndri-Yoman, ambassadeu extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire.

A travers ce prix, Festim Brazza reconnaît que sans l’apport des parties prenantes clés, cet événement ne peut avoir lieu. « Il est ici l’occasion de rappeler que le brassage interculturel, touristique, communautaire et économique, que nous souhaitions tant, n’est possible qu’avec l’apport des différentes chancelleries en mission en République du Congo. Ce n’est que normal, en retour, de leur dire merci de façon gracieuse », a déclaré Claudio Sama Kenegui, promoteur et administrateur du Festim Brazza.

L’ambassadeur a vivement félicité le promoteur pour sa bravoure et sa perspicacité dans l’organisation de cette deuxième édition qui a connu un franc succès. La diplomate ivoirienne l'a exhorté à s’améliorer davantage et de viser la perfection. Lors de cette cérémonie, Thérèse Ndri-Yoman a réitéré la nécessité d’accompagner cet événement car, d’après elle, « Festim Brazza prouve à suffisance qu’on peut faire confiance aux jeunes. Donc, il est bien de soutenir ce genre d’initiatives pour permettre ainsi à d’autres jeunes d’œuvrer, pour réduire le chômage ».

Dans cette même lancée, Festim Brazza promet d’organiser la troisième édition en 2020 avec plus d’expérience et de mobilisation de tout un chacun des participants.

Pour cette édition, le festival n’a pas uniquement attribué des prix de reconnaissance aux ambassades participantes. En effet, l’événement a tenu à encourager également les sponsors et partenaires majeurs.  

Pour rappel, le Festim Brazza s’est tenu, cette année, autour du thème « Potentiel touristique, brassage culturel à travers la coopération, vecteur d’une vraie diversification économique pour le développement de la République du Congo ». Plusieurs pays y ont pris part, à savoir le Congo, la Côte d’Ivoire, la Chine, le Maroc et l’Angola. Bénéficiant chacun d’un stand, chaque participant a pu exposer ses œuvres d’art, faisant ainsi la promotion du potentiel touristique, culturel, gastronomique et économique de son pays.

Merveille Atipo et Christ Bissila Pondo (stagiaire)

Légendes et crédits photo : 

Thérèse Ndri-Yomam réceptionnant son trophée des mains du promoteur du Festim Brazza

Notification: 

Non