Développement agricole : les premiers produits de l’ONG Idées et rêves pour la Sangha attendus sur le marché

Jeudi 4 Juillet 2019 - 22:25

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Grâce au financement américain du Fonds de l’ambassadeur d’auto-assistance, exercice 2017-2018, l’association met en valeur environ onze hectares d’arachide au village Kamba, à quelque 36 km de Ouesso.   

Le projet mis en œuvre depuis quelque mois consiste en la création d’une chaîne de valeur arachide, dans le département de la Sangha. « En effet, ce projet nous a permis aujourd’hui d’avoir des résultats à 60% des réalisations. Au départ, nous avions d’abord un site d’exploitation de près de vingt hectares. Nous sommes actuellement à environ onze hectares de plantations. L’arachide a logiquement un cycle de maturation de trois mois, selon notre calendrier cultural, nous avons commencé à planter depuis avril et je pense bien qu’à la fin du mois de juillet, nous pourrions déjà avoir les premiers résultats », a annoncé le président de l’association Idées et rêves pour la Sangha (IRS), James Essoungandzambé.

Bénéficiant à une cinquantaine de personnes directement ou indirectement, le projet vise, à long terme, à les aider à pouvoir se lancer dans le domaine entrepreneurial, avec un accent particulier sur l’agriculture et l’élevage. Le projet en lui-même va générer, à en croire le président de l’IRS, une valeur ajoutée pour les bénéficiaires directs et les membres de l’ONG. Le faisant visiter à une délégation américaine, le 1er juillet, James Essoungandzambé a reconnu que le fonds d’auto-assistance de l’ambassade des Etats-Unis  a permis à cette ONG de mettre en œuvre un projet qui lui tenait à cœur. « C’est un sentiment de joie pour nous et pour la délégation de l’ambassade des Etats-Unis. Ils ont d’abord cru en nous, aujourd’hui ils sont venus regarder ce que nous avons fait avec le financement qu’ils nous ont accordé. Je crois qu’en repartant, ils sont satisfaits et nous allons entretenir de mieux en mieux nos relations », s’est-il réjoui.

En effet, après ce premier pas réussi, l’ONG IRS envisage désormais d'aller plus loin. C’est ainsi qu’elle demande aux autorités d'appuyer de cette initiative visant la diversification de l’économie. « Aujourd’hui avec le Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale, elles peuvent croire en nous comme l’a fait l’ambassade des Etats-Unis. Nous demandons aussi aux bailleurs de fonds qui veulent nous aider de nous accompagner dans l’atteinte des objectifs que nous nous sommes fixés », a invité le président de l’IRS.

Notons que l’IRS avait reçu, en compagnie de six autres ONG, un financement estimé à trente-cinq mille dollars américains, soit environ vingt et un millions francs CFA afin de développer des activités agropastorales. Bénéficiaire d’une somme de 6,400 USD, soit plus de 3,5 millions francs CFA, l’association IRS avait proposé la création d’une chaîne de valeur arachide au village Kamba, dans le département de la Sangha. En effet, à travers ce projet, l’ONG voudrait augmenter la production de l’arachide et de pérenniser sa culture dans cette partie du pays. Ainsi, ce projet bénéficiera directement à cinquante jeunes dont trente-cinq filles. En dernier ressort, les bénéfices générés seront destinés à soutenir les activités agricoles des jeunes de la Sangha par la création d’un fonds agricole des jeunes. « Le gouvernement américain met à la disposition des ONG congolaises des fonds qui viennent en appui aux secteurs aussi divers que variés. Ce qui contribue à la diversification de l’économie nationale. Ces projets couvrent plusieurs domaines de développement centrés sur l’agriculture, l’élevage en passant par la formation », soulignait l’ambassadeur des Etats-Unis en poste à Brazzaville, Todd Haskell, lors de la remise des chèques aux bénéficiaires en novembre 2018.

Parfait Wilfried Douniama

Notification: 

Non