Développement de Ntokou : la diaspora de Brazzaville fortement préoccupée

Lundi 17 Février 2020 - 18:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les jeunes ressortissants du district de Ntokou vivant dans la capitale ont animé, le 15 février, une conférence-débat sur les questions liées au développement socio-économique de cette localité située entre les districts de Makoua et Mossaka, dans le département de la Cuvette.

La rencontre a été organisée avec l’appui du député de la localité, Clotaire Bouyabi, sur le thème : « Unissons-nous, réfléchissons et agissons pour l’éclosion du district de Ntokou ».

Trois thématiques ont été développées lors de cet échange interactif par les jeunes et cadres de ce district, à savoir : Aperçu historique du district de Ntokou, de la colonisation à nos jours ; la culture du développement et l’impact socio-économique des projets phares du district de Ntokou, animées par le député de la localité.

Développant son exposé, Clotaire Bouyabi a notifié aux ressortissants de Ntokou que le gouvernement tient à développer deux grands projets socio-économiques dans la localité. A travers ceux-ci,  la population tirera profit afin d’accompagner le développement du district.

Le premier projet inscrit concerne l’ouverture du parc national animalier Ntokou-Pikounda. Il permettra non seulement d’améliorer l’économie de la localité à vocation forestière mais aussi de générer de nombreux emplois en faveur des jeunes.

Le second projet, quant à lui, porte sur la création d’un centre communautaire de pêche au village Kombé. « Le centre communautaire de pêche de Kombé et le parc national visent le développement du secteur de la pêche à Ntokou. Ils viendront améliorer les conditions de vie des populations et maximiser leurs revenus », a laissé entendre Clotaire Bouyabi.

 

 

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Une vue des initiateurs de la conférence-débat/Photo Adiac

Notification: 

Non