Développement durable : la capitale économique abrite le premier forum des jeunes

Mardi 29 Janvier 2019 - 18:57

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'activité a été organisée par la fondation Brice-Dimitri-Bayendissa, en partenariat avec l’ONG marocaine Développement durable et la direction départementale du Plan et de la statistique, le 29 janvier, en présence de plusieurs invités de marque dont le préfet du département de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Paka.

La cérémonie d’ouverture de la première édition du forum des jeunes du développement durable a regroupé  plusieurs cadres et jeunes du département de Pointe-Noire, en vue de les informer des Objectifs du  développement durable (ODD).  En effet, la fondation Brice-Dimitri- Bayendissa est convaincue que dotés des compétences et des possibilités nécessaires pour atteindre leur potentiel, les jeunes congolais peuvent jouer un rôle important non seulement dans la mise en œuvre, le suivi et l’examen du programme mais également dans la responsabilisation des pouvoirs publics.

D’où l’initiation de ce projet, le premier en Afrique centrale qui s’inscrit dans la vison des Nations unies aspirant à sensibiliser les futures dirigeants, influenceurs et décideurs du monde entier à l’importance du développement durable en les engageant dans la résolution des problèmes mondiaux à caractères national et international, tout en mettant l’accent sur la durabilité, la prospérité pour tous, la paix entre les nations et les partenariats durables.

Le président de la fondation a indiqué que « Les objectifs du développement durable ne concernent pas que les Etats ou les administrations. Pour que le Congo les mette en œuvre de manière pertinente et efficace, le secteur privé est invité à les soutenir, plus spécifiquement dans la définition de leurs stratégies de responsabilités sociétales. La société civile, quant à elle, doit jouer sa partition en faisant preuve d’un fort engagement ».

De son côté, le Marocain Hatim Aznague, directeur de la campagne nationale des ODD, a fait part de son grand intérêt et du réel plaisir de participer à ce premier forum national des ODD organisé sur le thème « Les Jeunes de développement durable du Congo ».  « Je saisis cette occasion pour féliciter la  fondation Brice-Dimitri-Bayendissa pour l’organisation de cette importante manifestation et également pour le rôle qu’il ne cesse de mener pour enrichir les échanges autour des enjeux et des défis liés au développement durable dans nos pays et aussi pour son implication dans la conception du modèle africain 2063 », a-t-il déclaré.

Hatim Aznague a également remercié les partenaires congolais pour leur soutien. « Il y a urgence ! Le temps est venu de mener une campagne sérieuse  pour l’atteinte des objectifs  de développement durable à l’horizon 2030 », a-t-il estimé, en précisant  que cette cérémonie n’était pas un lancement des ODD mais le début d’une série d’activités d’information, de suivi et de plaidoyer autour de ceux-ci. Elle annonce également à la population l’engagement du gouvernement et des Nations unies à accélérer la marche vers le développement.

Ouvrant les travaux de ce premier forum, Armand Cyrille Gassaille, directeur départemental du Plan et de la statistique, a souligné que l’agenda 2030, pour la période 2018-2022, se fera par l’entremise du Programme national de développement, notamment par la mobilisation des ressources internes, l'apport des partenaires techniques et financiers et celui du secteur privé et des ONG de développement.

 

CLL142

Légendes et crédits photo : 

La tribune à l'ouverture du forum / Adiac

Notification: 

Non