Diables rouges : la Fécofoot dévoile les différentes compositions des staff techniques

Samedi 14 Décembre 2019 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’honnêteté dans le choix des joueurs  a été le mot d’ordre du  président de la Fédération congolaise de football (Fécofoot), échangeant,  le 13 décembre à Brazzaville, avec les nouveaux membres des différentes structures de la sélection nationale, toutes catégories confondues.

«  Chez nous, il y a des joueurs qui ne jouent même pas en club et qui se retrouvent en équipe nationale, on ne sait même pas comment. Il faut arrêter avec cette pratique. J’y veillerai personnellement parce que j’ai l’habitude de venir suivre les matches du championnat », a recommandé le président Jean Guy Blaise Mayolas aux membres des différents staff techniques des Diables rouges. Les footballeurs congolais ont  un challenge important en 2020, a-t-il rappelé.

Le Congo disputera, en effet, les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 puis poursuivra celles de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) chez les seniors sans oublier le Championnat d’Afrique des nations auquel participera l’équipe A’. Les sélections des U-17 et U-20 sont respectivement engagées  aux éliminatoires de la CAN 2021 au Maroc et  en Mauritanie. Les dames, quant à elles, auront deux doubles confrontations face à l’Angola en U-20 et en seniors. « Nous commençons, dans quelques jours, une année qui est très importante pour nous, nous devons nous battre pour placer la majorité de nos équipes à des phases finales de la CAN en 2021 »,  a t-il précisé.

Jean Guy Blaise Mayolas a rappelé à ceux qui composent l’ossature des staff techniques des Diables rouges qu’arriver en équipe nationale est un honneur et une fierté. Les personnes qui ont été choisies devraient, selon lui,  travailler pour redorer le blason du football congolais malade. « Le chef de l’Etat nous a reçus en audience, il y a quelques jours. Il nous disait que  le football congolais est mort.  C’est le terme que le président de la République a utilisé. Il faut maintenant que nous prenions le taureau par les cornes », a-t-il  souhaité. Il a aussi  insisté sur la catégorisation  des sélections qui, selon lui, est l’une des causes de la contre-performance des Diables rouges. « Si les choses ont été bien faites, un joueur qui n’a jamais joué en U-17 ne peut pas se retrouver en équipe A ou en équipe U-20 ou U-23. Ce que nous constatons chez nous,  il n’ y a pas le suivi de la catégorisation de ces joueurs », a fait remarquer le président de la Fécofoot.

Le staff technique des équipes jeunes, a-t-il recommandé, devrait  orientent aussi sa vision à l’extérieur où le  Congo dispose, d'après lui, de beaucoup de joueurs talentueux dans les catégories U- 17 et U-20 qui peuvent prêter main forte à l’équipe.  Jean Guy Blaise Mayolas a, enfin, interpellé  les sélectionneurs sur le respect des couleurs de l’équipe nationale et l’utilisation des équipements.

Pour sa part, Barthlémy Ngatsono, au nom du collectif des entraîneurs, a assuré : « Pour l’année 2020, nous allons tous mettre nos intelligences pour que nous essayions un peu de relever ce défi parce que nous savons aussi que pour votre mandat, vous avez besoin des résultats et c’est nous qui devons les produire à travers cette confiance que vous avez placée en nous. Nous avons une lourde mission mais dans la communication, dans l’unité, dans l’harmonie, nous devons travailler ensemble. La tâche est vraiment difficile mais si nous sommes unis, je crois que nous pouvons relever ce défi ».

 Le staff technique des Diables rouges

Les Diables rouges A : Valdo Candido (sélectionneur), Barthélémy Ngatsono (entraîneur adjoint),  Joao Sergio Pires Louro (entraîneur des gardiens),  Diarra Fodie (préparateur physique), Jacques Ngouonimba Goulou (médecin), Joste Lounou (kiné), Amine  Rick-ô nel Bemba Essoumba (intendant), officier médias : Emmanuel Kaba.

 En complément de l’équipe du Championnat d'Afrique des nations: Narcisse Bakoua (entraîneur des gardiens), Regis Epelé (préparateur physique), Jean Pierre Elenga Okandzé (médecin),  Eric Martial Edgar Malonha Oheko (intendant), Jean Rufin Loemba (chargé des médias).

Les Diables rouges dames : Jacques Ontsira (coordonnateur technique), Berjona Aymiphe Joriane Mbemba (sélectionneur principal), Ella Carmelle Bayeni Loukombo (entraîneur adjoint), Pascal Mountaro (entraîneur des gardiens), Grégoire Eboué (médecin),  Marie Clémence Oniangué Okama (kiné),  Nicolas Kizari (intendant), Jean Rufin Loemba (chargé des médias).

Diables rouges U-20 : Clément Massamba (sélectionneur), Roger Nianga (entraîneur adjoint), Jean François Nguedi (entraîneur des gardiens), Auguste Ndoki (médecin), Raymond Miaka (kiné), Aimé Bopiell Debé (intendant), Jean Rufin Loemba (chargé des médias).

Diables rouges U-17 : Valdo Candido (sélectionneur), Basile Ekariki (entraîneur adjoint), Jean Pierre Kalana (entraîneur des gardiens ), Antoine Eric Moukouyou (préparateur physique), Armel Nkoua (Kiné), Régis Ibara Ebovi (intendant ), Emmanuel Kaba (chargé des médias).

Le staff des Diables rouges U-23 sera connu après le Championnat d'Afrique des nations (Chan), a indiqué la Fécofoot, d’autant plus que Cyril Donga, promu sélectionneur, est en même temps l’adjoint de Barthélemy Ngatsono. Dès sa prise de fonctions, il sera remplacé par quelqu’un d’autre en tant qu’adjoint de l’équipe Chan.

 

 

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo : 

1-Jean Guy Blaise Mayolas insistant sur l'honnêteté dans le choix des joueurs /Adiac 2- Vue des membres des différents staff techniques des Diables rouges /Adiac

Notification: 

Non