Diplomatie : Kinshasa appelé à faire libérer un Congolais détenu au secret à Yaoundé

Jeudi 12 Décembre 2019 - 16:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Un Congolais en poste à l'ambassade de la République démocratique du Congo dans la capitale camerounaise a été enlevé depuis près d’une semaine et gardé secrètement, selon l’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj) qui a livré l'information. 

L'Acaj a écrit, le 10 décembre, au ministre des Affaires étrangères, pour exiger la libération du diplomate congolais. L'organisation de défense des droits de l’homme affirme avoir été saisi de ce qui est arrivé au concerné par son fils, André Tanga. Ce dernier aurait indiqué que son père avait été enlevé à son domicile par plus d’une dizaine de policiers cagoulés, qu’accompagnait l’attaché financier à l’ambassade de la République démocratique du Congo à Yaoundé, Célestin Kakule, sur ordre du chargé d’affaires. « Depuis lors, le diplomate congolais est détenu dans un lieu tenu secret où il ne peut ni recevoir la visite des membres de sa famille, moins encore de ses avocats », a souligné l’Acaj dans son communiqué.

Elle dit avoir appelé la ministre chargée des Affaires étrangères à enjoindre les auteurs de ces faits à faire libérer le diplomate et engager une action disciplinaire à leur encontre, pour violation des dispositions portant code de conduite de l’agent public de l’État. D'après Me Georges Kapiamba, président de l'Acaj, son « organisation travaille déjà pour aider la famille de la victime à déposer sa plainte ici à Kinshasa contre le chargé d’affaires et ses collaborateurs qui ont concouru à la commission de ces faits pénaux extrêmement graves ».

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

Le président de l'Acaj, Me Georges Kapiamba, lors d'une conférence de presse /Adiac

Notification: 

Non