Discrimination à Guangzhou : l'ambassadeur Mâ Foulin parle d’un malentendu

Lundi 13 Avril 2020 - 16:36

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Reçu, le 13 avril, par le ministre des Affaires étrangère, Jean Claude Gakosso, l’ambassadeur de Chine, Mâ Foulin a tenté d’éclairer l’opinion publique sur la discrimination dont se disent victimes les Africains vivant dans la grande métropole chinoise de Canton, dans le sud du pays.

Ces derniers jours, nombre d’Africains disent avoir été victimes de discrimination et d’arrestation abusives à Guangzhou, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Des incidents qui ont entraîné de vives réactions de la part des diplomaties africaines. L’ambassadeur de Chine explique :

« La vérité est que, les autorités de Guangzhou ont dicté des mesures encore plus strictes, parce que le pays a enregistré beaucoup de cas importés, notamment chez les étrangers, dont les Africains. Les mesures mises en place par les autorités de Guangzhou consistent à lutter contre l’épidémie. Nous sommes contre l’épidémie, et non contre les personnes de telle ou telle race », a déclaré l’ambassadeur de Chine à la presse.

« Les mesures ne sont pas discriminatoires, mais plutôt valables pour tout le monde. Elles sont réservées, non seulement aux Africains, mais aussi aux Chinois et aux personnes en provenance d’autres pays », a-t-il indiqué.

Cependant, « à cause des barrières linguistiques et culturelles, des malentendus se sont passés entre les autorités locales et les ressortissants étrangers dont certaines réactions sont excessives. Ce qui donne une fausse apparence que les Africains ont subi des traitements discriminatoires. Voilà l’origine de la fameuse discrimination à l’égard des ressortissants africains » a précisé le diplomate Chinois.

Les autorités chinoises a-t-il assuré, « veillent à ce que le travail soit bien fait, surtout en matière de sécurité ». Et d’ajouter, « Nous allons faire de notre mieux pour garantir la santé, non seulement des Chinois, mais également des étrangers dont les Africains ».

Les incidents à Canton peuvent surprendre, car la Chine entretient d’excellentes relations d’amitié et de coopération « toujours solides » avec la plupart des États africains, dans lesquels elle a beaucoup investi ces vingt dernières années.

« Cette amitié éprouvée est un trésor pour les Chinois et les Africains. Au moment où l’épidémie d’Ebola s’est éclatée dans trois pays d’Afrique de l’Ouest en 2014, le gouvernement Chinois a fourni une aide le plus tôt possible et a lutté contre le fléau ensemble avec les pays et le peuple africain », a rappelé l’ambassadeur.

Les deux personnalités ont échangé également sur la pandémie du covid-19 qui sévit et paralyse actuellement le monde entier, suscitant la psychose et plongeant le monde dans une crise inédite depuis la seconde guerre mondiale.

Yvette Reine Nzaba

Légendes et crédits photo : 

-Jean Claude Gakosso et Mâ Foulin -Entretien entre les deux personnalités crédit photo adiac.

Notification: 

Non