Disparition : dernier hommage au colonel Thierry Goma

Mardi 7 Juillet 2020 - 15:53

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Très affectée par le décès dans la nuit du 1er au  2 juillet du colonel Thierry Goma, chef d’Etat major particulier du Premier ministre, la 3e promotion « Défense et Patrie »de l’Académie militaire Marien-N’Gouabi a salué la mémoire de leur formateur qui a été un exemple de discipline, de rigueur et du sens de responsabilité.

Le décès du colonel Thierry Goma intervient trois mois seulement après celui du colonel Bienvenu Patience Fielany «Cliff », un autre officier de la 3e promotion  qui s’est éteint en avril dernier aux Etats-Unis d’Amérique, plongeant ses amis et promotionnaires dans une grande consternation. 

Thierry Goma, dit «Thiego » pour les intimes,  fut un ancien enfant de troupe de la promotion « 20e anniversaire de l’indépendance du Congo (1979-1986) formée à la Grande école militaire de Saint-Cyr en France. Ses amis Bantadi Charles et Fortuné Niakekelé, tous de la 3e promotion, retiennent de lui un bosseur alliant à la fois discipline et rigueur, des vertus qu’il a toujours défendues tout au long de sa carrière militaire.

Ancien chef d’Etat major adjoint de l’Armée de terre et brillant officier d’infanterie, le colonel Thierry Goma a servi durant ses derniers moments à la Primature en qualité de chef d’Etat-major particulier du Premier ministre. Bon orateur aux allures athlétiques et stratège émérite, « Thiego » était d’une simplicité sociale hors pair. Très actif dans les différentes disciplines sportives, il aimait partager son esprit de cohésion à tous. Décédé à l’âge de 53 ans, « Thiego » laisse une veuve et trois enfants.   
 

Hervé Brice Mampouya

Légendes et crédits photo : 

Le colonel Thierry Goma Crédit photo"DR"

Notification: 

Non