Disparition : inhumation de Victor Kilasu Massamba le 11 juillet

Lundi 6 Juillet 2020 - 18:59

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

 L'ancien Léopard, Victor Kilasu Massamba, s'en est allé le 25 juin. Il aurait eu 71 ans en novembre de cette année 2020.

Ancien défenseur international champion d’Afrique des nations 1974 en Egypte et mondialiste la même année en Allemagne avec les Léopards de l’ex-Zaïre, Victor Kilasu Massamba dit « Pelé » est décédé, le jeudi 25 juin , le même jour qu’un autre international de la fin des années 1990, Emeka Esanga Mamale. Selon Me Alain Makengo de la Ligue sportive pour la promotion et la défense des droits de l’Homme (Lisped) et avocat-conseil des anciens Léopards, cet ancien joueur du Daring Club Motema Pembe (ex-Imana) et de l’AS Dragons/Bilima sera conduit à sa dernière demeure le samedi 11 juillet. Il a été malade pendant un moment jusqu’à succomber à l’Hôpital général kimbanguiste dans la commune de Kimbanseke à Kinshasa.

Né en novembre 1949, Kilasu a évolué dans l’AS Dragons/Bilima, avant d’intégrer le Daring Club Motema Pembe (DCMP), Imana à l’époque. Au cours d’une interview qu’il a accordée en 2013 à un média congolais, Kilasu racontait son départ de Bilima pour DCMP. Il a indiqué qu’il avait pris l’équipe en charge pendant deux ans après avoir suspendu les dirigeants du club parce qu’ils n’avaient pas payé les salaires de ses coéquipiers alors qu'il était en voyage avec la sélection. Après, ce fut le comité qui l’avait révoqué. Et il avait même perdu son emploi dans une société automobile de l’époque, Azda. Il est arrivé au DCMP comme joueur libre de tout contrat, avant de s’affirmer en défense.

Joueur offensif à ses débuts jusqu’à être surnommé Pelé, Kilasu Massamba a été transformé en défenseur par l’entraîneur Tambwe Lea à Bilima où il a joué avec des légendes du club comme Zumbel, Mokili Saio, Kabeya, Durango, etc. Et c’est comme défenseur qu’il a été convoqué chez Les Léopards de l’ex-Zaïre pour la campagne de la Coupe d’Afrique des nations et pour le Mondial 1974. C’est lui, alors en Allemagne, qui a suscité l’attention ses coéquipiers pour les primes qu’ils devraient recevoir, mais qui ont été détournés par les autorités du pays, selon ses révélations. Notons que Kilasu Massamba Victor n’a pas quitté la sélection jusqu’à la fin de sa carrière. C’est donc l’un des monuments du football congolais qui s’en va, quasiment dans l’anonymat. Il sera mis en terre le samedi 11 juillet à Kinshasa.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Kilasu Massamba

Notification: 

Non