Disparition : le musicien Zizou Zidane conduit à sa dernière demeure

Lundi 31 Août 2020 - 13:07

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Décédé le 17 août dernier au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Brazzaville des suites d’un accident vasculaire cérébral à l’âge de 45 ans, l’artiste musicien Waney Pécho dit Zizou Zidane, sociétaire de l’orchestre Extra musica zangul a été inhumé le 29 août au cimetière privé La Grâce A.

Plusieurs artistes musiciens et patrons des orchestres ont assisté à la levée du corps de Waney Pécho. Parmi eux, Roga Roga, patron de l’orchestre Extra musica où il évoluait, Delco Bukary son chef dans son avant dernier groupe Favelas, et Kévin Mbouandé Mbenga, patron de l’orchestre Patrouille des stars, où Waney Pécho, s’est fait connaître au grand public.

Dans son oraison funèbre, Raymond Nti, administrateur secrétaire général du groupe Extra musica, a fait savoir que c’est avec une grande tristesse et une immense douleur que la famille Extra musica est une fois de plus secouée et frappée durement par la disparition d’un être cher, Waney Pécho dit Zizou Zidane, un éminent et talentueux chanteur, pilier et vaillant soldat de la nouvelle ossature du groupe Extra musica.

« C’est avec un pincement au cœur qu’au nom de Roga-Roga et du groupe Extra musica je me permets de dire à travers ces mots les derniers adieux à notre ami et compagnon de lutte... », a-t-il déclaré.

Né le 5 avril 1975 à Kinshasa, Waney Pécho, fils de André Waney et de Marie Nguelenguesse, a su, en près de trente ans de carrière musicale et en quatorze mois au sein du groupe Extra musica, témoigné de la fidélité, du respect, de l’engagement et de la sincérité dans l’exercice de son travail. Il était devenu à travers son parcours, son expérience, ses propositions et innovations, un lieutenant convaincu des zangul, a-t-il poursuivi.

Chanteur émérite, avec une voix sensationnelle et mélancolique, une maîtrise exceptionnelle de la voix et du répertoire, Waney Pécho, nouveau venu chez les Zangul, était à l’écoute, ne se précipitait en rien, s’engageait avec assurance pour une prestation.

En peu de temps, Zizou Zidane a su imprimer le rythme, l’ambiance avec ses collègues et frères d’Extra musica sous la conduite du chef d’orchestre Fiston Boko sous l’autorité de Roga-Roga, président du groupe. Il a marqué sa présence par le style avec ses interventions artistiques notamment dans le dernier maxi single « Patati Patata » à travers les titres “Ninelle de Golden” ou le “Cœur de mwene”.

« Oui Zizou, tu as assuré ton séjour chez les Zangul avec tes prestations aux différents concerts de 2020 notamment le 1 janvier 2020 à la corniche de Brazzaville, le 3 mars à la côte sauvage à Pointe-Noire, le 8 mars à l’hôtel Ledger Plaza Maya-Maya à Brazzaville et lors de l’enregistrement vidéo du tant attendu live de présentation des musiciens du groupe Extra musica zangul en mai dernier. Zidane a su donné de l’éclat dans son milieu avec son sourire et l’amour du travail… La mort vient d’arracher à notre affection ce vaillant chanteur, l’un des piliers de la vision et de la programmation d’un futur proche d’Extra musica », a rappelé le secrétaire administrateur général.

S’adressant à l’illustre disparu, mort prématurément, Raymond Nti a dit les mots qu’il faut. Pour lui, Zizou original a été de la lignée d’une renaissance musicale avec l’orchestre Patrouille des stars impulsé par Purhence Etoula Tivot à la fin des affres des évènements de 1997. Il était le détonateur avec sa voix lançant « Obus kanga bissaka ».

Secoué par le virus de la séparation, Zizou a choisi de défendre les démunis des Bidonvilles avec Favelas et puis le cœur serré il a tenté une carrière solo avant de se retrouver dans les bras de Roga Roga et Extra musica avec un clin d’œil en 2015 et une déclaration d’amour pour lui et son groupe en juin 2019, a-t-il ajouté. Zizou s’est donné entièrement pour la musique et l’inattendu est arrivé avec sa brutale disparition créant un vide au sein du groupe Extra musica et des mélomanes.  « Vas en paix, Zizou Zidane. Que Dieu remplisse ton repos de sérénité. A jamais dans les cœurs des zangul », a conclu Raymond Nti.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Le patron du groupe Extra musica, Roga Roga, inconsolable (crédit photo/ DR) Photo 2 : L'inhumation de Waney Pécho au cimetière privé La Grâce A (crédit photo/ DR)

Notification: 

Non