Disparition : Robert Enavel Apembé nous a quittés

Jeudi 9 Juillet 2020 - 15:54

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Journaliste reporter des sports, celui qu’on surnommait "l’Eléphant", a rendu l’âme dès les premières heures du jeudi 9 juillet à Brazzaville à l’âge de 51 ans des suites d’une crise de diabète selon sa famille.

Comme toute une histoire qui a un début et une fin, celle de Robert Enavel Apembé s’est achevée quatre mois seulement après la disparition de Serge Alain Elenga. Robert Enavel Apembé a débuté sa carrière de journaliste des Sports à Radio Brazzaville vers 1999 avant d’être affecté en 2003 à Télé Congo. A la chaîne nationale, il gravi vite les échelons et devient chef de service des sports en 2013, une fonction qu’il a assumée pendant près de cinq ans en lançant beaucoup de jeunes dans la présentation des magazines des sports.

Commentateur des grands événements sportifs notamment la Coupe du monde et la Coupe d’Afrique des nations à la télévision nationale, celui qu’on surnommait « l’Eléphant » par rapport à son gabarit rejoint le service des sports de Radio Congo en complément d’effectif en 2018.

A la Radio Congo, « la Casa Grande, l’un de ses derniers surnom » était  l’un des présentateurs des magazines des sports du week-end.  Homme de terrain, Robert Enavel Apembé a couvert plusieurs évènements sportifs au niveau national et international. En sa qualité de reporter, il a accompagné les Diables rouges de plusieurs disciplines partout où ils se produisaient.  

Comme Serge Alain Elenga, il  avait aussi accompagné les Diables rouges football en France en 2018 lors d’un stage de préparation. Les bons et les mauvais moments du sport congolais, il les a vécus surtout les différents exploits réalisés par l’Athlétic club Léopards pendant ses campagnes africaines à Dolisie et dans les autres villes africaines. En dehors du football, l’illustre disparu s’intéressait aussi à d’autres disciplines comme le handball, le karaté, le judo ou encore le tennis de table. Pour preuve, il a été nommé attaché à la communication à Fédération congolaise de tennis de table. Ce qui lui a donné le privilège d’assurer la couverture de plusieurs compétitions africaines et mondiales de tennis de Table. Robert Enavel Apembé a été membre de la commission communication du Comité d’ organisation des Jeux africains de Brazzaville 2015.

Né le 15 juillet 1969 à Ossaké à Makoua, il a obtenu sa licence ès lettre en Sciences et techniques de la communication à l’Université Marien Ngouabi, devenant ainsi journaliste du niveau 3 auquel  il s'en référait pour  vanter le mérite de la profession.  « Moi, journaliste du niveau d’Apembé », plusieurs  confrères se  souviendront de ce bout de phrase devenu une unité de mesure. Repose en paix, cher confrère !

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo : 

Robert Enavel Apembé

Notification: 

Non