Distinction : Festim Brazza honore Arlette Soudan Nonault

Jeudi 31 Octobre 2019 - 12:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

 La ministre du Tourisme et de l'environnement a reçu le trophée de reconnaissance du Festival d’images de Brazzaville (Festim Brazza), récompensant ses efforts et son soutien en tant que marraine et présidente du comité d’organisation de la deuxième édition de l’événement.

Au terme de chaque édition du Festim Brazza, organisée du 1er au 10 août, le comité d’organisation reconnaît et récompense les efforts financiers, matériels et psychologiques consentis par chaque partie prenante pour la réussite de l’événement. Le trophée de gratitude destiné à Arlette Soudan Nonault, ministre du Tourisme et de l'environnement, est un hommage que lui rend Festim Brazza pour son apport et son soutien considérables au cours de la deuxième édition de cet événement.

Lors de la réception du prix, le 30 octobre à Brazzaville par Paul Mouyabi, conseiller au Tourisme, la récipiendaire a transmis toute sa satisfaction pour l’honneur et l’admiration que lui témoigne Festim Brazza. A ce propos, à l’ouverture du festival en août, elle avait reconnu que ce rendez-vous était un véritable moment de brassage interculturel et touristique, de découverte et d’échange. « Ce rendez-vous est une poussée vers l’industrie culturelle, touristique, environnementale, diplomatique qui participe à la diversification de l’économie congolaise et promeut la destination "Green Congo", politique si chère au chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso. Il est aussi une occasion pour le Congo et d’autres pays de faire valoir leurs visibilités face aux autres cultures », avait-elle également indiqué.

Selon Claudio Sama Kenegui, promoteur et administrateur du Festim Brazza, le brassage culturel est un véritable canal pour sortir de l’ignorance, du désintéressement des autres et de s’impliquer davantage dans ce qui fait l’histoire de l’humanité. « Lors de nos échanges avec la ministre du Tourisme et de l'environnement, nous avons apprécié sa motivation et surtout son désir de nous soutenir dans cet élan. Par notre démarche, nous souhaitons voir l’esprit compétitif céder sa place à la coopération, la solidarité, l’amour de la culture et au respect de l'autre », a-t-il précisé.

Pour sa deuxième édition, le Congo, l’Angola, la Côte d’Ivoire, la Chine et le royaume du Maroc y avaient participé à travers des stands animés et accompagnés par chaque communauté vivant en République du Congo. Engagé dans le vivre ensemble, Festim Brazza entend rendre encore plus dynamique l’économie créative, culturelle, sociale et solidaire au fil de ses éditions à venir.

Notons que l’événement est sponsorisé et soutenu par plusieurs institutions tant publiques que privées qui lui reconnaissent le caractère d’une messe communautaire.

Merveille Atipo

Légendes et crédits photo : 

1- Arlette Soudan Nonault en compagnie de Claudio Sama Kenegui, à l’ouverture du Festim Brazza 2- Photo de famille entre l’équipe du Festim Brazza et le représentant du ministre du Tourisme et de l’environnement

Notification: 

Non