Distinction : Henri Djombo Prix littéraire Jean-Malonga 2019

Vendredi 11 Octobre 2019 - 14:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Invité d’honneur de la troisième édition de la rentrée littéraire du Congo, l’écrivain a été sacré pour son apport et son dévouement dans le cadre de la promotion du livre et de l’auteur congolais.

Ecrivain romancier et dramaturge, internationalement reconnu, Henri Djombo n’est pas à sa première ou dernière distinction. En effet, il a déjà remporté plusieurs prix dont les plus récents sont le « Prix Festival et de l'environnement », à l'occasion du Festival international de l'environnement de la ville de Dakar (Sénégal) ; le « Prix Amadou-Cissé-Dia du théâtre », à l'occasion de la vingt-deuxième édition de l'écrivain africain, le « Prix littéraire Toussaint-Louverture », décerné par l'Association pour le développement et la formation en Haïti, à Paris (France).

« Je suis très honoré pour le prix qui m’a été décerné car je ne m’y attendais pas du tout. C’est aussi l’occasion de soutenir davantage cette initiative qui promeut et rassemble les écrivains congolais et même ceux de l’étranger autour d’une passion commune : le livre », a déclaré le récipiendaire du prix.

« Et je voudrais, ici, féliciter tous les écrivains de tous les genres littéraires et les encourager à persévérer dans leur art. Il n’y a pas de petits ni de grands écrivains. Le plus important est de sortir un produit consommable susceptible d’attirer un large public », a-t-il ajouté.

Lié à la rentrée littéraire du Congo, le prix littéraire Jean-Malonga est une marque de reconnaissance que les organisateurs de cet événement ont jugé bon de décerner annuellement, à partir de cette troisième édition, à toute personne physique ou morale qui ménagera d’efforts remarquables pour accompagner l’événement.

En parallèle, cette distinction est un hommage à la mémoire de Jean Malonga. Pionnier de la littérature congolaise né en 1907 et décédé en 1985, il s’était particulièrement fait remarquer à travers son roman "Cœur d’aryenne" publié en 1954. Disparu des rayons des librairies et des bibliothèques pendant des années, ce dernier a été réédité en 2014 par les éditions Présence africaine et Hémar.

Notons que le grand prix littéraire Jean-Malonga est en bronze à la cire perdue, représentant un livre ouvert sur lequel il y a sur la partie gauche une plume dorée symbolisant l’acte d’écrire. Sur la droite, s’impose un visage féminin avec des yeux clos et une bouche ouverte, voguant entre pensée et déclamation. L’œuvre porte la signature du peintre, écrivain et sculpteur congolais, Mongo Etsion.

Merveille Jessica Atipo

Légendes et crédits photo : 

Henri Djombo réceptionnant son prix des mains du ministre de la Culture et des arts, Dieudonné Moyongo

Notification: 

Non