Dr Eteni Longondo : « L’évolution de la riposte au Covid-19 en RDC s’avère très positive et encourageante »

Mercredi 6 Mai 2020 - 16:34

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La situation, a-t-il indiqué, à l’issue d’une séance de travail avec le chef de l’Etat le mardi 5 mai, est sous contrôle en dépit de l'augmentation sensible des cas de cette maladie enregistrée la semaine dernière.

C’est avec un brin d’optimisme que le ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo, s’est exprimé à la presse le mardi 5 mai après l’audience que le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, lui a accordé à la cité de l’Union africaine, ensemble avec les membres de la Task force et du secrétariat technique de la riposte au Covid-19. L’officiel congolais a, dans ses propos, rassuré sur l’évolution « très positive et encourageante » de la stratégie de riposte mise en œuvre à l’échelle nationale pour limiter la propagation du coronavirus. Avec le chef de l’Etat, les animateurs des différentes structures chargées de la lutte contre le Covid-19 ont évalué le travail à mi-parcours de la riposte ainsi que la situation actuelle de la pandémie à travers le pays au regard des mesures prises par le gouvernement.  

Pour le Dr Eteni Longondo dont le ministère pilote le Comité multisectoriel de lutte contre le Covid-19, il y a de bonnes raisons d’espérer, car la lutte engagée contre cette pandémie est sur la bonne voie. La situation, a-t-il indiqué, est sous contrôle en dépit de l'augmentation sensible des cas de cette maladie enregistrée la semaine dernière. Cette flambée de chiffres se justifierait, selon lui, par le fait de la contamination en masse notamment à la prison militaire de Ndolo à Kinshasa. D’où, a-t-il déclaré, la possibilité déjà envisagée au niveau de l’exécutif national de procéder au désengorgement des prisons dont le Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa  afin de prévenir des cas de contamination. Et d’affirmer que la moyenne de contamination journalière en RDC oscille désormais entre quinze et vingt-trois cas. Enfin, il a lancé un appel pressant à la population congolaise l’exhortant au respect strict des mesures barrières afin de mieux se protéger contre le coronavirus qui, loin d’être une vue de l’esprit, est une réalité vivante.

Rappelons à ce sujet que les partenaires extérieurs de la RDC ont récemment, à la faveur d’une récente audience accordée par le chef de l’Etat à leurs délégués, réitéré leur engagement à soutenir l’Etat congolais en cette période cruciale où il fait face au Covid-19. Il s’agit concrètement pour le G20 et le Fond monétaire international d’appuyer la RDC au plan sanitaire et, surtout, financier notamment par la mise en place d’un moratoire sur le service de la dette.

Alain Diasso

Légendes et crédits photo : 

Le ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo, au cours d'un point de presse

Notification: 

Non