Echange culturel et touristique : des créations liées aux « vieux remparts de Nanjing » exposées à Brazzaville

Mardi 5 Novembre 2019 - 16:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Du 31 octobre au 2 novembre, cinq membres du bureau municipal de la culture et du tourisme de Nanjing ont séjourné dans la capitale congolaise. Durant cette courte visite, la délégation a échangé avec le ministère de la Culture et des arts ainsi qu’avec une manufacture céramique congolaise, avant de la clore par une exposition de photos et de produits culturels et créatifs liés aux vieux remparts de cette cité. 

Présentée à l’auditorium du rectorat de l’Université Marien- Ngouabi, l’exposition éphémère de photos et de produits culturels et créatifs liés aux vieux remparts de Nanjing s’articulait autour de plus d’une centaine d’œuvres chargées d'histoire. Inspirées de la tradition antique, ces œuvres abordent plusieurs thématiques, entre autres, l’architecture, l’histoire de la Chine, le bien-être, le vivre-ensemble.

« Après le passage mémorable d’une délégation de Nanjing à Brazzaville, en mai, nous sommes très heureux de recevoir encore d’autres amis, mais cette fois au travers d'une exposition de produits culturels et créatifs liés aux vieux remparts de Nanjing. Notre joie est d'autant plus grande que les échanges culturels entre le Congo et la Chine connaissent chaque jour un nouveau développement et mettent en lumière les excellentes relations qui existent entre nos deux pays », a déclaré Romain Pindou, directeur de cabinet par intérim du ministre de la Culture et des arts.

Dans la Chine antique, les remparts, symbole de pouvoir, revêtaient une importance particulière pour une ville. La construction des remparts pour la cité de Nanjing s’est effectuée en 1368, après sa désignation en tant que capitale de la Dynastie des « Ming ». Les vieux remparts de Nanjing étaient un chef-d’œuvre de l’architecture défensive dans la Chine antique, représentant, de nos jours, un patrimoine culturel important et une référence pour la ville.

« Aujourd’hui, ils ne servent plus d’obstacle, mais plutôt de trait d’union entre une ville et le monde extérieur, entre différentes cultures. Nous sommes ravis de présenter les vieux remparts de Nanjing à la République du Congo, dans l’espoir de faire dialoguer les cultures chinoise et congolaise ainsi que les deux peuples », en pense Xie Senlong, chef de la délégation et directeur du service de développement industriel du Bureau municipal de la culture et du tourisme de Nanjing. Outre l’exposition, d’autres animations culturelles ont agrémenté cette cérémonie : chant, percussion, danse, quizz avec de nombreux lots remportés, dégustation de la cuisine chinoise.

Notons que la visite de la délégation de Nanjing s’inscrit dans le cadre de l’exécution des huit initiatives majeures (dont l’initiative pour les échanges culturels et humains) lancées par le président chinois, XI Jinping, lors du sommet Chine-Afrique et de l’accord de coopération entre les gouvernements congolais et chinois. Celle-ci fait suite à celle effectuée par un groupe de Nanjing, lors du 55e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la République du Congo et la République populaire de Chine. Dans la même optique, en décembre, une délégation composée d’une dizaine d’artistes congolais ira à Nanjing pour donner des spectacles.

Merveille Atipo

Légendes et crédits photo : 

1- Le public explorant quelques œuvres de l'exposition liée aux vieux remparts de Nanjing 2- La séance de dégustation de la gastronomie chinoise

Notification: 

Non