Ecole à domicile : les députés du Niari et de la Bouenza s’associent à l’acheminement des cours

Samedi 25 Avril 2020 - 18:17

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a symboliquement remis, le 23 avril, les lots des cours polycopiés des élèves en classe d’examen et en classe de passage, à quelques élus de ces deux départements du Congo.

Après les départements du Pool, des Plateaux  et  du Kouilou, le  Niari et  la Bouenza ont été à l’honneur de l’opération de distribution des fascicules aux apprenants congolais. Représentant les élèves, les députés des différentes circonscriptions électorale des deux départements se sont engagés à accompagner le ministère de l’Enseignement primaire secondaire et de l’Alphabétisation à transporter ces fascicules, selon les effectifs de élèves de chaque département, pour permettre aux principaux bénéficiaires de poursuivre normalement le programme scolaire.

Remettant les cours aux députés, Anatole Collinet Makosso a indiqué : «Vous avez par exemple, dans la Bouenza en classe de troisième, cinq mille sept cents élèves, la terminale C, il y a deux cent vingt élèves, Terminale A, nous avons mille six cent vingt élèves. Nous vous donnons ces fascicules avec un supplément de 20% afin de permettre à tous les élèves d’être servis ».

La distribution des cours polycopiés aux élèves qui fait partie des volets du programme l’Ecole à domicile est une manière d’assurer la continuité pédagogique en cette période du confinement où tous les enfants sont privés d’école. « Le gouvernement a pensé à cette initiative afin d’éviter certains décrochages scolaires et de permettre aux enfants d’avoir la conscience psychologique de la poursuite de l’école bien qu’ils n'aillent plus en classe », a expliqué Anatole Collinet Makosso.

Les enfants du primaire et du préscolaire sont également pris en charge par ce programme et des séances de remise à niveau seront organisées après le confinement pour que les élèves complètent leurs cours en étant en contact avec les enseignants. Tout comme l’honorable Honoré Sayi de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale  et député de Dolisie 1, l’honorable Eugene Mbanzoulou, député de Boko-Songo, a reconnu l’importance de cette initiative. « Merci beaucoup, nous sommes très heureux puisque le ministre a été très explicité et cette méthode permettra à nos élèves de rester en contact  de l’école. Gouverner,  c’est prévoir et nous sommes satisfaits du fait que le ministre  nous a retracé tout le processus de mise  en œuvre de ce programme », a-t-il signifié.

 

 

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Anatole Collinet Makosso remettant les cours polycopiés aux députés du Niari/Adiac

Notification: 

Non