Education : des manuels scolaires pour poursuivre les cours à domicile

Samedi 28 Mars 2020 - 18:36

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a amorcé le 28 mars à Kinkala dans le département du Pool, la distribution des manuels du CP1 au CM2 et des cours polycopiés pour les autres niveaux afin, dit-il, de sauver l’éducation face à la pandémie du Covid-19.

« Se souciant du devenir de nos enfants, le gouvernement réfléchit permanemment pour mettre en place des services éducatifs d’urgence, face au Covid-19 en vue de protéger les élèves et de faire en sorte qu’ils puissent poursuivre l’apprentissage où qu’ils se trouvent sur le territoire national », a fait savoir le ministre Anatole Collinet Makosso, lors de sa visite de travail dans le département du Pool qui compte environ quarante-deux mille élèves au cycle primaire repartis en deux-cent quatre-vingt-cinq écoles sur l’ensemble des villages.

Pour le cycle primaire il s’agit des manuels de lecture, de mathématiques et des cahiers d’activités. Au secondaire notamment pour ceux qui sont en classe d’examens, les cours sont consignés dans les fascicules au-delà du fait qu’ils sont dispensés depuis quelques jours dans les médias audio-visuels et la presse écrite. Il est également prévu que les médias communautaires prennent le relais.

Par ailleurs, le ministre a attiré l'attention des enseignants et parents d’élèves sur la gestion des manuels qui, a-t-il averti, ne doivent pas se retrouver dans les marchés pour une commercialisation. « Ces manuels ont une durée d’usage de trois ans et le gouvernement les met à la disposition des élèves pour leur permettre de conserver les acquis et maintenir les automatismes éveillés », a indiqué Anatole Collinet Makosso en expliquant que ces manuels devraient être utilisés l’année scolaire prochaine. 

Selon le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, si les élèves ne poursuivent pas l’apprentissage à domicile, ils auront du mal à s’adapter lors de la reprise des cours dont la date n’est pas connue. Aussi, l’initiative permettra de réduire considérablement les risques de décrochage. L’opération qui a été lancée dans le département du Pool se fera sur toute l’étendue du territoire national, car selon le ministre Anatole Collinet Makosso, le gouvernement n’a oublié aucun élève.  

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Le ministre en charge de l'Enseignement présentant les manuels scolaires

Notification: 

Non