Education : l’école primaire d’excellence la Fraternité fait peau neuve

Lundi 16 Septembre 2019 - 18:52

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’établissement scolaire rénové offre aux élèves toutes les commodités nécessaires pour un apprentissage de qualité, conformément aux Objectifs de développement durable en la matière.

L’école primaire d’excellence la Fraternité a été inaugurée le 16 septembre à Brazzaville par le ministre d’Etat, Henri Djombo, représentant le Premier ministre, Clément Mouamba. Vingt salles de classe modernisées, une salle multimédia, les aires de jeu, un forage d’eau sont sortis de terre.

Les salles sont nanties des équipements mettant ainsi les élèves dans les conditions optimales d’apprentissage. Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a expliqué que le programme d’enseignement donne la possibilité d’intégrer des partenariats avec les établissements français au plan national et à l’étranger. « C’est ainsi que l’école primaire d’excellence la Fraternité inaugure l’approche par compétence sur des programmes congolais, dispensés en français et en anglais avec l’introduction des deux langues nationales », a-t-il indiqué.

Cet établissement scolaire a le mérite de servir d’école pilote avant son essaimage dans les autres départements du pays en commençant par Pointe-Noire avec l’école Jean-Félix-Tchicaya dont les travaux de rénovation vont démarrer sous peu, selon le ministre.

La gestion de cet établissement scolaire rénové est confiée à la Fondation ‘’Ecole pour tous’’ présidée par Didier Tribout (ancien directeur du lycée français Charlemagne à Pointe-Noire), dans le cadre de la délégation du service public.

« Le personnel qui va exercer ici a bénéficié d’une formation de six mois sur l’approche par compétence », a indiqué Didier Tribout. Cette formation a été assurée par Alain Michelet, docteur en sciences de l’éducation, ancien directeur d’académie et directeur de l’institut universitaire de formation des maîtres de Tours en France.

En rappel, l’école de la Fraternité, anciennement appelée école urbaine de Brazzaville, a été créée le 1er octobre 1935. Elle recevait les élèves en provenance des écoles régionales comme l’Oubangui Chari, le Tchad, le Moyen Congo. En 1944, elle est débaptisée l’Ecole des cadres et a pris le nom de l’école de la Fraternité en 1975. Sa rénovation aujourd’hui obéit à la nécessité de préparer l’élite de demain dans les conditions optimales en donnant à la jeunesse congolaise une formation de qualité.

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : une vue de l'établissement rénové Photo 2 : le ministre d'Etat, Henri Djombo, coupant le ruban en guise d'inauguration

Notification: 

Non