Education : les pédagogues s’approprient les "Nouveaux horizons d’Afrique"

Samedi 10 Novembre 2018 - 12:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les inspecteurs en charge du cycle d’enseignement primaire et les chefs d’antenne de l'Institut national de recherche et d'actions pédagogiques (Inrap) ont participé, du 7 au 9 novembre à Brazzaville, à l’atelier de formation sur l'utilisation des ouvrages de français et du guide pédagogique des cours préparatoires I et II.

La rencontre visait le maniement des manuels "Nouveaux horizons d’Afrique" CPI et CP II de lecture et guide pédagogique de français du cycle primaire. Ces ouvrages intègrent les activités de révision et d’évaluation ainsi que l’actualité du monde pour transmettre le capital culturel aux apprenants. L’atelier a été animé par les enseignants qui viennent de terminer la refonte d’"Horizon d’Afrique" qui date de 1999, en "Nouveaux horizons d’Afrique", une nouvelle collection de l'Inrap.

 « Ces dessins constituent un support plus adapté pour favoriser l’expression des apprenants. La leçon de langage est toujours principalement organisée autour d’un dialogue, c’est une activité que les enseignants pratiquent dans leurs classes. Plusieurs rubriques ajoutées dans ces manuels correspondent aux activités simples et efficaces », a commenté Augustin Nombo, directeur général de l’Inrap.

La nouvelle collection des cours préparatoires I et II est composée d’un livre de l’élève de cent douze pages, un livret d’activités de quatre-vingt-seize pages ainsi qu’un guide pédagogique détaillé de cent soixante pages. Bien illustrés par les dessins en couleurs, lisibles et précis, ces manuels sont également adaptés aux méthodes actualisées de l’enseignement.

Les "Nouveaux horizons d’Afrique" CPI et CPII ont également attiré l’attention du ministre Anatole Collinet Makosso, en charge de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation qui, d’ailleurs, a félicité les concepteurs de ces ouvrages.

« L’éducation ne doit plus être seulement l’affaire des pouvoirs publics. Car, nos élèves n’ont parfois pas le seuil suffisant en langue française après deux ans de scolarité du primaire. La recherche et l’action pédagogique réalisées à l’Inrap ont permis d’élaborer de nouvelles activités faciles à mettre en œuvre pour cibler et fixer le vocabulaire utile pour l’apprentissage de la lecture », a estimé le ministre Anatole Collinet Makosso.

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation a rappelé également aux inspecteurs les fonctions didactiques, culturelles, pédagogiques de ces ouvrages et demandé aux enseignants d’en faire bon usage en s’appropriant la méthodologie, « afin de conduire au mieux l’action pédagogique (…) car aucune éducation scolaire ne peut être garantie sans manuel scolaire. Aidez les familles à acquérir ces manuels… ».

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

1-Anatole Collinet Makosso (au milieu) présidant la cérémonie d'ouverture de l'atelier / Adiac 2-Un exemplaire du manuel " Nouveaux horizons d'Afrique / Adiac

Notification: 

Non