Egypte 2019: le Sénégal en finale, 17 ans après!

Dimanche 14 Juillet 2019 - 22:28

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Sénégal va jouer sa première finale de CAN depuis 2002, après avoir battu la Tunisie (1-0 a.p.) au terme d'un scénario à suspense, avec intervention de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), dimanche en demi-finale au Caire.

Dix-sept ans après sa défaite face au Cameroun, à Bamako, le Sénégal parvient en finale de la Coupe d’Afrique des nations. Malheureux lors de la séance de tirs au but, Aliou Cissé va pouvoir tenter de gagner comme sélectionneur le trophée qu’il n’avait pu gagner comme joueur. Et qui se refuse au Sénégal depuis 32 éditions.

Pour y parvenir, les Sénégalais sont passés, ce dimanche soir, par tous les états. D’abord sereins, avec une première mi-temps largement à leur avantage face à des Aigles de Carthage dominés.

Après plusieurs occasions, le Bordelais Sabaly, latéral gauche droitier, se met sur son bon pied et vise la lucarne opposée : le cuir échoue sur le poteau (26e). Douze minutes plus tard, Mané fait le plus dur mais ne parvient pas à glisser le ballon dans le but vide.

A la pause, les Sénégalais ont pu craindre d’avoir laisser passer leur chance. Et la reprise du match va confirmer cette impression avec une Tunisie transfigurée. Khenessi et Sassi sont proches d’ouvrir le score aux 46e et 47e.

Les Lions du Sénégal ont encore frémi lorsque l’arbitre ethiopien du match, l’excellent monsieur Balmak, désignait le point de penalty pour une main de Koulibaly. Mais Mendy arrêtait la faible tentative de Sassi (75e).

Cinq minutes plus tard, encore des émotions fortes lorsque Saivet manquait lui aussi son penalty, consécutif à une faute de Bronn. Suppléant de Sadio Mané, qui avait échoué à deux reprises dans l’exercice, le milieu de Bursaspor a bien tiré, mais Mouez, le portier de Nice, a bien plongé sur sa gauche.

En prolongations, alors que la tension est montée de plusieurs crans, les Lions vont plumer les Aigles grâce à un but contre son camp du malheureux Bronn, après une sortie aux fraises de Mouez (100e).

Rien ne sera épargné aux Sénégalais et à leur supporteurs, qui retinrent leur souffle quand l’homme en jaune désigna le point de penalty pour une main de Gueye. Mais après intervention du VAR, le penalty était annulé, envoyant les Lions du Sénégal vers cette finale tant désirée.

Camille Delourme

Légendes et crédits photo : 

Aliou Cissé célèbre la qualification du Sénégal avec son capitaine, Kouyaté (AFP) Sassi échoue face à Mendy, l'un des nombreux rebondissements de cette demi-finale (AFP)

Notification: 

Non