Elections du 23 décembre: la PCB mobilise à la base

Samedi 20 Octobre 2018 - 13:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Au cours d'un séminaire de formation organisé le 18 octobre à Kinshasa, à l'intention de ses délégués, la structure sociale a exhorté les participants à promouvoir les valeurs qui contribuent à la refondation d'une nation et à répondre au besoin de consolidation des liens entre les différentes communautés  en vue de la prise en charge de leurs desiderata.

Après  sa sortie officielle et la rédaction de son acte constitutif, la Plate-forme des communautés de base (PCB) se prépare à déployer sur le terrain ses membres afin de dupliquer les mêmes structures  dans les provinces, les territoires, les secteurs, les localités, les chefferies, les groupements, les quartiers ainsi que dans les rues. L'objectif de ce travail est de mobiliser davantage la population à aller massivement aux élections le 23 décembre.

Pour être suffisamment outillé et en mesure d'accomplir sans heurts cette mission difficile mais noble, un séminaire de formation a été organisé, le 18 octobre, à l'intention des délégués de la PCB. Dans son mot d'ouverture, le président national de cette structure, Célestin Mbuyu, a invité les participants à être assidus, les exhortant à dupliquer les mêmes structures de cette organisation à travers le pays, tout en précisant qu'elle est apolitique. « Elle est différente du FCC. Car, en tant qu'une structure de masse, elle a une mission de refonder la nation et d'expliquer à la masse qu’est-ce qu'une nation », a-t-il déclaré.

Venus des différentes entités, les participants à ce séminaire ont suivi certains modules animés par d’éminents orateurs parmi lesquels les Prs Adolphe Lumanu, Evariste Boshab, Tshisungu, Emile Bongeli, le Dr Félix Kabange Numbi et les représentants de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Les participants se sont entretenus avec  ces délégués sur les thématiques suivantes: "La cohabitation pacifique et la concorde entre les communautés de base en vue de la refondation de la nation", "Les acquis  de Joseph Kabila : justification du choix du candidat du chef de l'Etat et opportunité de poursuite de sa vision", "Stratégie et technique de sensibilisation des communautés. Objectifs de la descente sur le terrain"  et, enfin, "Enjeux, questions et sensibilisation électoraux".

Planchant sur le premier thème, le Prof Lumanu a exhorté les participants à promouvoir les valeurs qui contribuent à la refondation d'une nation. Il s’agit, entre autres, de la fraternité, de la solidarité et de la cohésion, opposées à l'antagonisme, l'égocentrisme et l’inimitié. Ces antivaleurs conjuguées, a-t-il fait savoir, allument le feu des conflits communautaires et sociaux. Le rôle de la PCB, a-t-il indiqué, « est de trouver des solutions à tout ce qui détruit notre nation et de s'approprier des solutions pour prévenir et détecter les tensions sociales ». Il a invité les participants au séminaire à répondre sans cesse à un besoin de  consolidation  des liens  entre les différentes communautés  en vue de la prise en charge de leurs desiderata. Au regard des enjeux électoraux, la PCB, a-t-il souligné, a la mission de mener une grande campagne de mobilisation des électeurs, toutes tendances confondues.

Bilan positif de Joseph Kabila

De son côté, le Pr Evariste Boshab s'est appesanti sur  les acquis du mandat du chef de l'Etat, Joseph Kabila, qu'il a jugé  largement positif. En termes d’acquis, il a énuméré trois axes qui en constituent les piliers. Sur le plan politique, a-t-il dit, le président de la République s'est battu pour l'unité, la paix, la sécurité et pour la dignité de la femme. Sur le plan économique, l’orateur a évoqué quelques réalisations au nombre desquelles la libéralisation du secteur économique, de l'assurance et de l'énergie dans l'intérêt bien compris de la population. Il a également mis à son actif la réforme des secteurs minier et agricole. Bien plus, a-t-il ajouté, il a favorisé la création de la classe moyenne. Sous l'axe social, Joseph Kabila s'est engagé dans la lutte contre le VIH/sida, dans la protection des personnes vulnérables ainsi que dans la promotion du nouveau code de la famille. Ces axes, a-t-il conclu, s'enracinent autour de la pensée majeure conforme à la déclaration faite par Patrice Emery Lumumba. 

Abordant, pour sa part, les stratégies et techniques de sensibilisation des communautés de base, le Dr Félix Kabange Numbi a rappelé aux participants quelques notions fondamentales de la communication tout en insistant sur certaines stratégies pour parvenir à persuader les potentiels électeurs. A ce sujet, il a mis une emphase soutenue sur la stratégie du porte-à-porte en apprenant aux participants  la méthodologie  requise qu'ils sont censés compléter sur le terrain, en faisant preuve d’ardeur et d’imagination. Les délégués, a-t-il expliqué, « doivent être en mesure de présenter le choix du candidat et expliquer le processus qui a abouti à ce choix et pouvoir mobiliser les communautés de base pour une campagne de proximité et identifier les provinces, les villes, les territoires, les secteurs, les chefferies, les villages, etc »

Tout en démontrant l'importance de la machine à voter, les représentants de la Céni se sont, quant à eux, appesantis sur les différentes étapes du processus électoral qui vont conduire à l'organisation des élections au 23 décembre de cette année. À l'issue de cette rencontre, les participants ont expérimenté l'usage de la machine à voter et se sont dit satisfaits de cette formation qui leur a permis d’être mieux outillés pour accomplir avec assurance la mission qui leur est assignée.  

Blandine Lusimana

Notification: 

Non