Enseignement : les cours vont reprendre au préscolaire et à l’université

Samedi 5 Septembre 2020 - 15:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les établissements d’enseignement supérieur seront les premiers à ouvrir les portes aux étudiants dès le lundi 21 septembre en mode présentiel ou à distance, souligne le communiqué final de la neuvième réunion de la Coordination nationale de la gestion de la pandémie de Covid-19 tenue le 4 septembre à Brazzaville.

La rentrée académique 2020-2021 aura lieu le 1er février 2021. Mais dès le 21 du mois en cours, les étudiants des établissements de l’enseignement supérieur publics et privés reprendront les cours pour terminer l’année bouleversée pendant la période de confinement lié à la pandémie de Covid-19. Par ailleurs, la rentrée scolaire, pour les élèves des enseignements général, technique et professionnel, est fixée au lundi 12 octobre.

Mode d’enseignement

Pour les enseignements qui nécessitent la présence des élèves en classe dans ce contexte d’état d’urgence sanitaire, tout se fera en respectant scrupuleusement le protocole sanitaire qui sera élaboré par le ministère en charge de la Santé après consultation du ministère de l’Enseignement supérieur et des directions des établissements concernés. Par ailleurs, il est autorisé à réaliser les enseignements à distance, à tous les niveaux de l’école primaire, du collège et du lycée, dans les grandes villes du pays, notamment à Brazzaville et à Pointe-Noire. « Les classes pléthoriques pourraient être éclatées. Et, il est possible de faire en sorte que ceux qui sont en classe d’examen aient cours lundi, mercredi et vendredi. Ceux en classe de passage, mardi, jeudi et samedi. Tout ceci est en cours de réflexion », a indiqué le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, lors d’un échange avec les acteurs de la communauté éducative, le 5 septembre à Brazzaville.

Les classes de passage

Le ministre Anatole Collinet Makosso a indiqué qu’avant le 12 octobre, date retenue pour la rentrée scolaire 2020-2021, les élèves en classe de passage n’ayant pas suivi des enseignements du troisième trimestre, vont bénéficier des cahiers d’activités. Ils auront au plus quatre semaines pour revisiter les cours prévus pour le troisième trimestre. Selon le ministre, les élèves qui ont réalisé une moyenne comprise entre 9 et 9,99 pour le secondaire, 4 et 4,99 pour le primaire feront une évaluation qui permettra de déterminer s’ils passent en classe supérieure ou pas.

« Le gouvernement a tout fait pour que le pays ne puisse pas connaître une année blanche en assurant la continuité pédagogique lors du confinement. La population aussi a joué sa partition en respectant les mesures barrières définies par l’exécutif pour sauver l’école car les parents n’ont pas eu peur de ramener leurs enfants en classe d’examens de reprendre les cours pendant cette période. On peut dire que la Covid-19 est une leçon pédagogique de gestion de risque en situation de crise », a conclu Anatole Collinet Makosso.  

 

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Le ministre de l'Enseignement primaire et secondaire avec les élèves lors d'un concours cette année Photo 2 : les élèves en classe en période d'état d'urgence sanitaire

Notification: 

Non