Environnement : l’ONU tiendra un nouveau sommet sur le climat en septembre

Jeudi 2 Mai 2019 - 21:14

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le changement climatique est la question déterminante de notre époque et bien que le monde doive agir rapidement, les solutions doivent être équitables. La population la plus vulnérable du monde subit les pires effets de ce changement climatique, tels que des tempêtes plus intenses, de dangereuses canicules, de plus fréquentes et plus longues périodes de sécheresses, la montée des eaux, alors qu’elle contribue le moins au problème.

Pour faire face au besoin urgent de lutter contre le changement climatique et d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, organisera le « Sommet action climat », le 23 septembre, lors de la prochaine assemblée générale de cette organisation.

C’est une nouvelle pour personne, le changement climatique est déjà là et ses effets catastrophiques pour notre environnement se font ressentir comme pour les premiers réfugiés climatiques. Les Nations unies insistent sur le fait que même si, économiquement, la lutte contre le réchauffement climatique coûte cher en perturbant les économies, il nous coûtera encore plus cher demain (si rien n’est fait). Et depuis peu apparaissent des solutions « abordables et évolutives » permettant cette transition écologique. Depuis les Accords de Paris et la COP 24 de décembre 2018, les mobilisations des jeunes se multiplient dans le monde en suivant le discours de la jeune Greta Thunberg et caractérisent l’urgence climatique comme défi des générations futures, qui porteront ce fardeau.  

Selon les Nations unies, « Les pays ont élaboré leurs propres plans d’action en faveur du climat conformément à l’Accord de Paris, mais la somme de ces plans est insuffisante pour limiter la hausse du réchauffement climatique à un niveau largement inférieur à 2°C. Les pays doivent impérativement renforcer leurs stratégies pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre de l’Accord de Paris, et rehausser leurs ambitions pour lutter contre les changements climatiques ».

Le secrétaire général des Nations unies souhaite que les gouvernements apportent des réponses fortes à cet enjeu. Les dirigeants politiques, acteurs de la finance et du milieu des affaires sont attendus au tournant pour collaborer dans ce combat.

Une réunion préparatoire au sommet « Action climat » tenue au Danemark

En prélude à cette réunion et afin de répondre à l’urgence croissante de limiter l’augmentation de la température mondiale à 1,5 °C, des experts et des dirigeants mondiaux sur le changement climatique et le développement durable se sont réunis à Copenhague, au Danemark, du 1er au 3 avril dernier, pour examiner les moyens d’accélérer l’action climatique d’une manière équitable et qui bénéficie à tous.

Les participants à la Conférence mondiale sur le renforcement des synergies entre l’Accord de Paris et l’Agenda 2030 pour le développement durable, appelée « Conférence sur les synergies entre climat et ODD », se sont efforcés de renforcer le lien entre l’agenda climatique et les dix-sept Objectifs du développement durable, en identifiant les domaines clés pour mobiliser des actions, des ressources et des investissements afin d’améliorer la mise en œuvre des deux dispositifs.

La réunion était organisée par le Département des affaires économiques et sociales des Nations unies, la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques ainsi que par le ministère danois des Affaires étrangères et le ministère de l'Energie, des services publics et du climat.

La Conférence sur les synergies entre climat et Objectifs du développement durable (ODD) est un élément essentiel de l’évaluation globale de l’action climatique de l’ONU en 2019. La conférence a également servi de réunion préparatoire au groupe d’experts sur l’ODD 13, l’un des objectifs à analyser de manière approfondie lors du Forum politique de haut niveau pour le développement durable (FPHN) de cette année, qui se tiendra au siège des Nations unies, à New York, en juillet.

Cet examen thématique à Copenhague de la mise en œuvre de l’ODD 13 a permis de fournir un fil conducteur précieux pour les débats du FPHN. Les résultats de cette rencontre alimenteront les discussions lors de deux autres grandes manifestations des Nations unies, le sommet du secrétaire général sur l’action climatique et le sommet sur les ODD, qui se tiendront pendant plusieurs jours consécutifs lors de la semaine de haut niveau de l’assemblée générale en septembre prochain.

 

Boris Kharl Ebaka

Notification: 

Non