Exclusion du FC Renaissance du Congo : Pascal Mukuna appelle les supporters au calme

Mardi 10 Septembre 2019 - 12:51

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le président du club orange de Kinshasa a demandé aux fans de ne pas s'agiter avant la décision définitive du comité de gestion de la Ligue nationale de football (Linafoot) sur la radiation de leur équipe de la vingt-cinquième édition du championnat national.

La commission de gestion de la Ligue nationale de la Linafoot a devisé, le 9 septembre, en son siège dans la commune de Gombe, à Kinshasa, avec le président du FC Renaissance du Congo, l’évêque et pasteur Pascal Mukuna de l’Assemblée chrétienne de Kinshasa. L'entretien a porté sur la récente décision de la Linafoot d’exclure ce club de la capitale de la 25e édition du championnat national de football.

Au sortir de cette réunion de concertation, Pascal Mukuna a déclaré, à l'endroit des inconditionnels  du club: « Nous ne pouvons que dire aux supporteurs de Renaissance de rester tranquilles, car la réunion s’est bien passée avec les autorités de la Linafoot. Elles m’ont donné un travail que je pense réaliser ce mercredi, pour l’attitude que devraient prendre les supporteurs de Renaissance au stade. En attendant leur dernier mot, les supporteurs de Renaissance doivent être calmes. Nous ne voulons plus d’agitation sur ce dossier ».

Pour rappel, le Comité de gestion de la Linafoot a exclu le FC Renaissance du Congo de l’édition 2019-2020 du championnat national à la suite des incidents survenus à la fin de la rencontre du 2 septembre avec Sa Majesté Sanga Balende pour le compte de la deuxième journée. Le score était d’un but partout. Les supporters du club orange avaient orchestré des troubles qui ont occasionné des dégâts matériels. L'un d'eux est, d'ailleurs, décédé des suites de ses blessures après son acheminement à l’hôpital. C’est la toile de fond qui a motivé la décision de la Linafoot. Toutefois, les démarches entreprises par la direction du club pourraient aboutir à sa réintégration.

L’on se souvient que deux ans auparavant, la Fédération congolaise de football association avait écarté Renaissance du Congo du championnat national pour la même raison des violences dans les stades, avant de revenir sur la décision, tout en mettant en garde ses dirigeants contre un cas de récidive.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Les supporters de FC Renaissance du Congo lors d'un match au stade Tata Raphaël de Kinshasa (photo d'archives)

Notification: 

Non