Faucardage des cours d’eau : le maire de Mongo Mpoukou appelle au civisme

Jeudi 1 Octobre 2020 - 16:04

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Appolinaire Molebe, administrateur maire de l’arrondissement 5 Mongo Mpoukou vient d'organiser une opération de nettoyage des cours d’eau de cet arrondissement de Pointe-Noire. Il a appelé les riverains des collecteurs naturels au civisme afin de mieux assainir ces endroits. 

C’est pour la troisième année consécutive que l’opération faucardage des cours d’eau est organisée à Mongo Mpoukou pour lutter contre les inondations. Apollinaire Molébé a mis en place des équipes qui ont assaini les cours d’eau et des ouvrages d'art. Les dalots érigés à hauteur des rivières Tchiteko (avenue Cardorelle à Songolo), Tchikata (accès au quartier Ngoffo rue Tchibou Ngoma), et Loubende (virage sur la voie Coraf et sur la RN5) ont été nettoyés, de même que celui situé au marché Tchiali (rue Boya).

D’après le maire de Mongo Mpoukou, l’opération s’est bien déroulée, toutes les tâches retenues ont été accomplies. Il était question de libérer le passage d’eau, nettoyer le lit des rivières, dégager les roseaux. La seule difficulté rencontrée était la profondeur de certains cours d’eau qui nécessite l’intervention des engins appropriés notamment au niveau du dalot sur la Tchiteko, situé entre l’école privée Louis Gregory et Averda.

«Nous avons fait une demande qui sera transmise au bureau du conseil départemental et municipal afin qu’il mette à notre disposition un engin pour creuser et déboucher le cours d’eau», a confié Apollinaire Molébé.

En ce début de saison des pluies, les riverains des cours d’eau assainis ne seront pas victimes d'inondations. Mais, le maire de Mongo Mpoukou a exhorté ces derniers au civisme.

« Les riverains se rendent compte que le travail qui a été fait est à leur profit, et qu’ils arrêtent de jeter les ordures dans les collecteurs naturels. La société Averda a placé des bacs pour recevoir les ordures ménagères », a-t-il signifié invitant la population à la responsabilité.

Apollinaire Molébé a aussi demandé aux chefs de quartier, de zone et de bloc de procéder à la sensibilisation de la population à la sauvegarde de l'environnement urbain.

Lucie Prisca Condhet N’Zinga

Légendes et crédits photo : 

-Apollinaire Molébé -Le dalot sur Tchinkata, droite RN1 zone deux poteaux

Notification: 

Non