Festim Brazza 2019 : la Chine partage sa culture au peuple congolais

Samedi 10 Août 2019 - 16:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Célébrée du 1er au 10 août à Brazzaville, la deuxième édition du Festival des images de Brazzaville (Festim Brazza) a accueilli, le jeudi 8 août, à l’esplanade du CNRTV, une soirée spéciale en l’honneur de la Chine, au cours de laquelle le public a pu découvrir sa musique, sa cuisine, son art...

La Chine n’a pas fait les choses à demi-mesure pour rendre le moment particulier et significatif, tant pour son peuple que pour les Congolais et les autres nations qui y étaient présentes.

«Ce soir, nous avons le plaisir d’être là, tous ensemble, pour découvrir la culture chinoise en vue de renforcer les liens d’amitié entre les populations des deux pays à travers une meilleure compréhension mutuelle », a déclaré l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Congo, Ma Fulin.

Les festivités se sont ouvertes en musiques chinoises interprétées par l’orchestre congolais Burning music, Madna, un étudiant de l’institut Confucius et la chorale du même institut. La soirée s’est poursuivie, toujours dans la bonne humeur, grâce à une démonstration d’arts martiaux par les étudiants de Confucius qui ont énormément ébloui le public.

A en croire un citoyen chinois, la Chine a une histoire riche et une culture profonde de plus de 4 000 ans, transmise de génération en génération de sorte que cela s’enracine dans les esprits et se conserve dans les gènes. « Et, c’est vraiment une joie de partager la culture d’un pays entre plusieurs peuples », a-t-il renchéri.

En outre, la Chine a proposé sa gastronomie, très variée, ayant régalé les papilles des invités. « C’est une première fois de goûter à la cuisine chinoise. Ça été à la fois découverte et délice », a évoqué Caroline, une Brazzavilloise. Et pour Claudio Sama Kenegue, promoteur du Festim Brazza « nous pouvons qu’être satisfait de voir cette symbiose culturelle. En effet, cela nous réconforte dans l’ambition de pérenniser l’évènement ».

Il y a eu également la projection d’un documentaire de trois minutes sur la culture chinoise. Ce court-métrage a également permis de faire découvrir l’immensité du paysage chinois au public.

A cet effet, Comme le dit un proverbe chinois, " Il vaut mieux se fier à ses yeux, qu’à ses oreilles, mieux à ses pieds, qu’à ses yeux".

« N’hésiter pas donc à visiter la Chine pour découvrir par vous-même. Le Congo et la Chine, tel qu’exprimer lors du sommet de Beijing, entendent renforcer leur partenariat et coopération culturels pour un brassage accru dans ce secteur », a déclaré l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Congo.

Notons que la soirée chinoise, dans le cadre du Festim Brazza, s’est clôturée par un quizz sur la culture générale chinoise en lien avec ses rapports avec le Congo.

Ainsi, les Congolais ont raflé près d’une vingtaine de prix dont les récompenses étaient constituées de péniches de pandas, clés USB, souris d’ordinateurs, stylos, téléphones portables et de postes téléviseurs.

Merveille Atipo(stagiaire)

Légendes et crédits photo : 

- Les officiels assistant aux activités - La démonstration d’arts martiaux par des étudiants

Notification: 

Non