Festival Amani : ouverture et clôture à guichets fermés

Jeudi 14 Février 2019 - 15:59

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

À vingt-quatre heures de l’événement qui tient déjà Goma en haleine, l’organisation a annoncé, le 14 février, avoir vendu tous les billets d’accès au site pour les journées du 15 et du 17 février.

L’affluence d’une journée de l’édition 2018 du Festival AmaniCette année, Amani va ouvrir ses portes ce vendredi à 9h 30 et les fermera le dimanche à 20 h. À défaut de participer à l’ouverture et à la clôture de la sixième édition dont il n’y a plus aucun ticket disponible, il reste la journée intermédiaire du 16 février. Le Festival Amani l’a fait savoir, précisant que « pour la journée de samedi, il reste quelques billets d’entrée » disponibles  à la maison des jeunes. Par ailleurs, l’organisation soutient que le prix des tickets reste inchangé. Aussi, à l’occasion,  elle a affirmé à l’intention de son public « que des mesures ont été mises en place pour dénicher les fraudeurs qui essayent de revendre les billets d’entrée à un prix plus élevé que le 1$ officiel ».

C’est à des journées pleines où danseurs, musiciens et chanteurs locaux, régionaux, particulièrement de la région des Grands lacs, et internationaux qu’Amani invite son public. Le sold out des vendredi et dimanche témoigne d’ores et déjà du succès de l’événement qui s’apprête à accueillir un maximum de douze mille personnes par jour. Pas vraiment étonnant au regard des têtes d’affiche de l’ouverture que sont Fally Ipupa et Baloji dont les concerts sont, d’ailleurs, prévus à trois heures d’intervalle.

« Le sorcier », Baloji, sera le premier des stars internationales du jour à investir la scène Djoo Paluku à partir de 15 h. Entre lui et Dicap la Merveille, il y aura le groupe BCUC. La soirée s’achèvera à 20 h sous le rythme des sons que balancera DJ Sebb. Joly Malonga et Lifesong sont les artistes locaux qui vont donner le ton de l’ouverture. L’ambiance semble déjà garantie sans compter avec les affiches de la petite scène et de la mini scène qui ne sont pas des moindres. La Camerounaise Kareyce Fotso, l’hôte de marque de la petite scène, va boucler la boucle en début de soirée et le groupe de Rock Mortal Combo va lancer la mini scène. En outre, la présence de Youssoupha à la clôture est sûrement pour quelque chose à l’engouement déjà manifeste pour ce dernier jour d’Amani.Une des trois soirées de la cinquième édition du Festival Amani

Quoiqu’il en soit à la veille de cette sixième édition, le festival Amani tient à « rassurer tous les festivaliers que des dispositions sécuritaires ont été prises pour assurer trois jours de fête à tout le monde ». Et de rappeler à son public familier : « Toute sortie du site du festival est définitive ». Mais encore que c’est « pour des raisons de sécurité et d’espace sur le site » que le seuil est maintenu à un maximum de douze mille personnes par jour.

Une mise en garde est faite, à savoir que « toute personne sans bracelet à l’intérieur du site du festival en sera immédiatement exclue ». En effet, fort de l’expérience acquise le long des cinq précédentes éditions, le festival Amani, habitué à cette affluence, sait désormais à quoi s’en tenir pour s’assurer de la bonne tenue de l’événement. L’on se souviendra que lors de la troisième édition en 2016, le Collège Mwanga de Goma avait déjà accueilli trente-trois mille personnes le week-end du 12 au 14 février.

 

 

 

Nioni Masela

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : L’affluence d’une journée de l’édition 2018 du festival Amani Photo 2 : Une des trois soirées de la cinquième édition du festival Amani

Notification: 

Non