Formation : les femmes journalistes outillées en gestion éditoriale et journalisme web

Mardi 27 Octobre 2020 - 16:11

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

 Dans le souci de renforcer leurs capacités pour qu’elles se mettent au même diapason que leurs collègues hommes, l’Association congolaise des femmes de la presse écrite, (Acofepe), a organisé récemment à l’hôtel Exodus à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, une formation en gestion éditoriale et journalisme web à l’intention de vingt femmes journalistes.

 

Ayant eu lieu grâce à l’appui technique d’Internews et aussi des différents partenaires notamment l’Usaid, la Suède, FH1360 et la Confédération suisse, cette formation dispensée par la propriétaire du journal en ligne, le journal des Nations, Christiane Ekambo a permis aux participantes de s’imprégner des fondamentaux du journalisme en ligne. Cette formation a eu aussi une branche sur le genre dans les médias.

La clôture de cette formation, sanctionnée par la remise des certificats aux participantes, a été faite par la présidente de l’Acofepe, Grâce Ngyke Kangundu, qui a eu des mots justes pour saluer la bravoure et la lucidité des participantes dans l’assimilation des matières dispensées. Elle a émis le vœu de voir que les enseignements reçus soient mis en pratique pour un journalisme professionnel web. Aussi a-t-elle invité les participantes à faire preuve de plus de dynamisme au sein de leurs rédactions respectives.

Parlant au nom de tous les bénéficiaires de cette formation, Arlette Boroko s’est dite satisfaite de la prise de conscience suscitée par les participantes à travers les nouvelles notions apprises. Quant au coordonnateur de l’Acofepe/Nord-Kivu, Kelvin Baemi, il a exhorté les participantes à « mettre à profit au sein de leurs entreprises de presse tous les enseignements reçus ».  Auparavant, il a remercié la présidente Grâce Ngyke pour son dynamisme et son élan à contribuer à booster la femme de la presse écrite.

 Abordant dans le même sens, la coordonnatrice de l’Acofepe/Sud-Kivu, Nelly Adidja, a salué cette initiative pour les notions apprises et surtout pour les nouvelles compétences actualisées. Aux participantes, elle leur a demandé de capitaliser les acquis de cette formation. «Cette formation ouvre des opportunités pour un journalisme full », a-t-elle reconnu.

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

Les participantes à la formation organisée par l'Acofepe

Notification: 

Non