G20/Covid-19 : Front uni contre l'épidémie du coronavirus

Vendredi 27 Mars 2020 - 14:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le roi saoudien a appelé le 26 mars les pays membres du G20 à une "réponse efficace et coordonnée" pour faire face à la pandémie du coronavirus, lors du sommet virtuel d'urgence des plus grandes puissances économiques mondiales.

Les présidents américain Donald Trump, russe Vladimir Poutine, français Emmanuel Macron et les autres dirigeants du G20 étaient réunis le 26 mars en visio-conférence pour tenter de coordonner leurs efforts contre la menace de récession inédite que fait peser le Covid-19. Ce sommet a lieu alors que le bilan mondial de la pandémie a dépassé les 22.000 morts et enfermé chez eux de manière inédite plus de trois milliards de personnes. La réunion intervient aussi à un moment où les grandes puissances s'activent pour atténuer les effets du virus sur leurs économies. "Nous devons apporter une réponse efficace et coordonnée à cette pandémie et rétablir la confiance dans l'économie mondiale", a déclaré le roi Salmane d'Arabie saoudite, à la tête du G20 cette année. Les économies du G20 devraient être dans leur ensemble en récession cette année en raison de la pandémie.

Pendant ce temps les inquiétudes s'intensifient pour les pays pauvres qui n'ont pas accès aux marchés des capitaux et pas de services de santé adéquats. "Il est de notre responsabilité de tendre la main aux pays en développement (...) en leur permettant de renforcer leurs capacités et d'améliorer leurs infrastructures afin qu'ils surmontent cette crise et ses répercussions", a souligné le roi saoudien. Le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a exhorté le G20 à offrir son soutien aux "pays à faible et moyen revenu", notamment d'Afrique subsaharienne. Le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont appelé le G20 à suspendre le paiement des dettes des pays les plus pauvres. Mais, les dirigeants mondiaux sont divisés, quant à la mobilisation des moyens pour aider les pays vulnérables. Ils vont injecter 5000 milliards de dollars dans l'économie mondiale pour contrer les répercussions sociales, économiques et financières de la pandémie du Covid-19.

Noël Ndong

Notification: 

Non