Handball dames: la défaite du Congo contre l’Angola donne des axes de travail à Thierry Vincent

Jeudi 19 Juillet 2018 - 17:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les Congolaises ont perdu face aux Angolaises 18-27, en match d’ouverture du tournoi international qui se dispute à Brazzaville. La défaite a révélé des faiblesses à corriger, selon le sélectionneur des Diables rouges.

La Fédération congolaise de handball (Fécohand) est déterminée à réunir toutes les conditions pour que les Diables rouges dames se fassent une place au podium, à la prochaine Coupe d’Afrique des nations dénommée Challenge Edith-Lucie-Bongo-Ondimba" qui se disputera à Brazzaville, du 2 au 12 décembre de l’année en cours. Pour une mise en jambes compétitive de l’équipe nationale, la Fécohand organise un tournoi international mettant aux prises le Congo, la République démocratique du Congo et l’Angola.

En match d’ouverture, sans surprise, les Angolaises qui sont sur le toit du continent au handball se sont imposées devant les Congolaises avec neuf buts d’écart.  L’Angola a mené au score du début jusqu’à la fin de la rencontre. Jamais les deux équipes n’ont été à égalité même pendant une minute. Le sélectionneur des Diables rouges a profité de cette rencontre pour commencer à tourner son effectif et n’a rien de mal dans cette défaite. Bien au contraire.

« Si on avait gagné, on allait croire que tout est bon avec le risque de baisser le rythme de travail. On a voulu jauger le niveau des seize joueuses alignées pour ce match. On n’est jamais content de perdre. Mais ce que nous avons vu sur le terrain nous permettra de continuer le travail sur certains axes », a fait savoir Thierry Vincent. Il a, par ailleurs, reconnu quelques faiblesses présentées par son équipe. La défense n’a pas tourné à plein régime et l'attaque manque de rythme. Selon lui, les joueuses ne se connaissent pas suffisamment, l’ossature étant constituée de celles venant de France et celles évoluant au pays. « Mais les filles ont envie de travailler », a-t-il souligné.

À en croire Thierry Vincent, lors de ce match contre l’Angola, quelques joueuses ont montré qu’il peut leur faire confiance.

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Photo : Une contre-attaque congolaise stoppée par la défense angolaise / Adiac

Notification: 

Non