Hôpital général Adolphe-Sicé: les agents demandent l’amélioration de leur statut social

Samedi 14 Décembre 2019 - 15:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’assemblée générale du personnel du centre hospitalier, affilié à la Confédération syndicale des travailleurs du Congo (CSTC), a pris fin, le 13 décembre, par de nombreuses décisions visant une meilleure prise en compte des agents. 

Dirigée par Raymond Kiminou, secrétaire général de la CSTC de l’hôpital général Adolphe-Sicé de Pointe-Noire, la réunion a permis d’informer  les syndiqués des négociations en cours avec la hiérarchie mais aussi avec la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), et de restituer les activités menées courant le quatrième trimestre de l'année en cours, à savoir le séminaire de formation des responsables syndicaux, la descente d’une équipe de quatre membres à la direction départementale de la CNSS.  Ainsi, les travailleurs ont été informés des séances de travail avec les responsables de la CNSS qui les ont rassurés que cet hôpital  est bel et bien répertorié dans leur registre sauf que les agents n’ont pas encore de numéros matricules individuels. Cette question a suscité de vives discussions sanctionnées par de nombreuses décisions visant à revoir le statut des agents et à améliorer leurs conditions.

Ainsi, les travailleurs ont  décidé que les cotisations prélevées par la CNSS leur soient restituées tant que chaque agent n’aura pas son compte individuel et ont exigé d'obtenir, avant la fin de l'année, ces numéros matricules.  Ils ont également demandé que soit pris en compte le protocole d’accord avant janvier 2020; le paiement des quatre mois de salaires mais aussi la présentation du produit de la Banque postale du Congo aux travailleurs à  cause des prélèvement abusifs effectués sur les salaires; le paiement régulier des salaires des agents et la prise en charge à 100 % de leurs problèmes de santé ainsi que ceux de leur famille. Le cahier des charges ainsi adopté sera présentée à la hiérarchie de l'hôpital mais aussi aux différentes autorités et responsables de la place pour que ces travailleurs ne soient nullement lésés.

Hervé Brice Mampouya

Légendes et crédits photo : 

Les responsables du bureau syndical CSTC de l'hôpital Adolphe -Sicé / Adiac

Notification: 

Non