Hydrocarbures : le permis d’exploitation de Sounda attribué à une société nigériane

Mardi 11 Juin 2019 - 17:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le ministère de tutelle et la Société des pétroles du Congo (SNPC) ont signé, le 11 juin à Brazzaville, un Contrat de partage de production (CPP) du permis d’exploitation d’hydrocarbures liquide et gazeux Sounda, avec la société nigériane Pelfaco, représentée par son président directeur général, Gési Asamaowei.

D’une superficie de 134.20 km2 avec une profondeur d’eau de 500 m, le permis d’exploitation Sounda est issu de l’ancien permis Marin VI, situé dans la zone offshore.

« La signature de ce CPP consacre l’aboutissement heureux d’une longue période de discussions et de négociations avec un partenaire très particulier, dont l’expertise aussi bien technique que financière est internationalement établie », a indiqué, au nom du ministre des Hydrocarbures, Marcelin Dibou, directeur de cabinet.

Selon ce dernier, ce partenaire est très particulier car c’est le premier opérateur pétrolier africain à entrer dans le secteur congolais des hydrocarbures, donc un premier partenariat sud-sud. Le groupe contracteur de ce permis compte assurer trente-deux millions de réserves d’huile d’ici à vingt-cinq ans pour son développement.

Attribué à la société Eni Congo en avril 1997, le permis d’exploitation de Sounda avait été remis à  l’Etat en 1998. Devenue une zone libre d’exploitation, ce permis a fait l’objet d’une demande par la SNPC en novembre 2014. L’Etat le lui a attribué en avril 2015.

Pour mettre en valeur ce permis, la SNPC s’est associée avec Pelfaco Limited qui en sera l’opératrice. Afin de réaliser ses activités au Congo, cette société nigériane a créé une filiale dénommée Pelfaco Congo Limited.

Rappelons que le Congo est à son deuxième contrat de partage de production depuis le début de l’année. Outre celui avec le Nigeria, en mars dernier, le ministre des Hydrocarbures, Jean-Marc Thystère Tchicaya, avait attribué à la société américaine Kosmos Energy l’exploration de Marine XXI, également un bloc offshore.

 

Lopelle Mboussa Gassia et Gloria Lossele (stagiaire)

Légendes et crédits photo : 

La photo de famille entre les deux parties

Notification: 

Non