Innovation : des prix de challenges scientifiques décernés aux lauréats

Samedi 16 Novembre 2019 - 17:09

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Deux catégories de jeunes innovateurs ont reçu le 15 novembre, des distinctions au terme des activités de la troisième édition de la conférence non gouvernementale d’Afrique (Next Einsteint forum) organisée à Brazzaville.

Le prix en nature a été décerné aux lauréats des élèves des lycées :  scientifique de Massengo et Sébastien Mafouta ainsi que du collège Angola libre.

Le prix de l’innovateur congolais revenait au lauréat richy Merveil Diakapou, doctorant à l’Université Marien Ngouabi également entrepreneur.

 Les prix des sciences exactes et des sciences naturelles à deux autres chercheurs. Tous ces trois prix ont été accompagnés d’un chèque bancaire d’un montant de deux cent cinquante mille francs CFA, de la part d'une banque de la place.

Après la réception de son prix, le lauréat richy Merveil Diakapou a rappelé que le prix revenait à toute son équipe.  La présentation de leur travail a porté sur la bouillie de maïs faite à base de Moringa, une plante reconnue pour ses vertus tant thérapeutiques que nutritionnelles.

Le Morinaga est riche en protéine, vitamine A, C et bien d’autres, a-t-il poursuivi. Il traite beaucoup de maladies telles que l’anémie. L’équipe a incorporé cette plante dans le maïs afin de permettre aux consommateurs de se soigner en même temps de cette bouillie qui contient aussi le sucre, le lait et le miel. « Je suis chimiste de formation et je m’intéresse aux plantes car je possède des connaissances que je ne savais pas booster. La semaine des sciences africaines m’a permis d’acquérir certaines notions en entrepreneuriat afin d’innover mes recherches », a-t-il déclaré.

Il a exhorté les jeunes chercheurs à ne pas croiser les bras et à mettre en valeur leurs connaissances en allant vers l’entrepreneuriat parce que le Congo est encore vierge dans ce domaine prometteur.  

Notons que ces jeunes innovateurs et chercheurs ont exposé leur création au « village métier », érigé dans la ville capitale dans le cadre des activités marquant la cérémonie de célébration de la Semaine africaine des sciences.

L’objectif a été de susciter leurs évocations pour les sciences, la technologie et l’innovation. La troisième édition a permis aux passionnés des sciences, aux chercheurs, innovateurs et enseignants-chercheurs de se connecter pour l’avancement des sciences.

Du 11 au 15 novembre, les participants ont bénéficié des connaissances sur le codage informatique ; des séances pratiques sur les sciences de la vie et de la terre ; de la mise en ligne de l’application permettant le calcul du cycle menstruel. L’outil sera vulgarisé dans les établissements scolaires et à l’Université Marien Ngouabi.

Outre Brazzaville, le district de Louingui dans le département du Pool a été également bénéficiaire de cette célébration. Les jeunes de cette localité ont été formés aux travaux d’installation et d’entretien des panneaux solaires.  

L’ambassadeur de Next Einsteint forum, le Dr. Mandingha Kosso Moanda, a annoncé la fin  de son mandat. Selon elle, sa structure a encore des défis à relever. 

Le directeur de cabinet du ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Jean Claude Boukono, a réitéré la disponibilité du gouvernement à soutenir et à appuyer les actions des jeunes en faveur de la promotion en talent et d’autres ambitions dans le domaine de la science et de l’innovation. 

Lydie Gisèle Oko

Notification: 

Non