Insécurité dans les stades : les experts de la CAF se penchent sur la question

Samedi 12 Octobre 2019 - 14:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Caire, la capitale égyptienne, accueille, du 14 au 15 octobre, le premier atelier portant sur la garantie de sécurité des supporters, joueurs et officiels de football, pendant et après les matchs.

                                                 

Organisé par la Confédération africaine de football (CAF), avec le soutien de la Fédération internationale de football association (Fifa) via son programme Forward, l'atelier portera sur le thème "Promouvoir la sécurité des stades".

Il constitue un grand pas pour le football africain, puisqu'il vise à doter les officiers nationaux de la sécurité des cinquante-quatre associations membres de la CAF des compétences accrues, d'expertise et de connaissances sur les meilleures pratiques internationales en matière de sécurité des stades.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de mise en œuvre de la plate-forme dénommée  "Division sécurité et sûreté", instaurée par la CAF, en février 2018.

Selon le Dr Christian Emeruwa, le responsable de cette plate-forme, la rencontre du Caire permettra de développer les capacités des agents de sécurité nationale des associations membres. Elle permettra également aux participants d’échanger leurs opinions sur les défis auxquels font face les agents de la sécurité nationale dans l'exercice de leurs fonctions. L’atelier introduira les nouvelles règles de sécurité de la CAF comme normes minimales à adopter pour tout match organisé par la Confédération.

« Au cours de cette réunion, il s’agira d’insister sur la nécessité pour les responsables de la sécurité nationale d'accroître l'importance de la planification de la sécurité et des phases d'exécution de tous les matchs de leur domaine, d’obtenir un engagement ferme de toutes les associations membres quant à l'amélioration des normes de sécurité et de sûreté dans leurs juridictions respectives. Il sera également question d’établir un réseau efficace et une coopération entre les agents de la sécurité nationale », a précisé le Dr Christian Emeruwa sur le site de la CAF.

Les conclusions de cet atelier seront d’une importance capitale, puisque le problème d’insécurité est souvent posé dans la plupart des stades du continent. Au cours des rencontres nationales ou internationales, les arbitres, officiels, journalistes ou joueurs sont souvent victimes des violences verbales ou physiques.

Les gestionnaires du football congolais devraient profiter des conclusions de cet atelier, afin de conduire au bon port la saison sportive 2019-2020, lancée le 8 octobre par le ministre des Sports et de l’éducation physique, Hugues Ngouélondélé.

Notons que les représentants de la sécurité et de la sûreté de chaque association membre prendront part à des discussions approfondies sur les moyens de sécuriser les matchs, en garantissant la sécurité des joueurs, des officiels et des supporters pendant les rencontres.

 

 

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Une vue des supporteurs en furie au stade Alphonse-Massamba-Débat /Adiac

Notification: 

Non