Interview. Burnel Okana: "J’ai apprécié le match livré par cette jeune équipe congolaise"

Vendredi 11 Octobre 2019 - 8:16

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le plus Congolais des Thaïlandais, qui fait durer le plaisir en troisième division locale depuis deux saisons, était au stade pour assister au match entre les Diables rouges, dont il a porté le maillot, et la Thaïlande. Il nous livre ses impressions sur cette rencontre et évoque sa situation sportive ainsi que son futur.

Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : Burnel, tu étais au BG Pathum United Stadium ce jeudi pour assister au match Thaïlande-Congo. Quel est ton sentiment sur ce résultat ?

Burnel Okana (B.O.) : Je pense que c’est un bon résultat pour les Diables rouges, à l’issue d’un match agréable à regarder. C’est toujours positif de revenir au score.

L.D.B. : La Thaïlande, 114e mondiale, semble avoir pris ce match très au sérieux, avec une organisation très professionnelle. Peut-elle être déçue de ce résultat ?

B.O. : Les Thaïlandais mettent toujours beaucoup d’application et de professionnalisme. Aujourd’hui, tout était parfaitement organisé pour bien recevoir leurs hôtes congolais. Après, je pense qu’eux aussi vont se satisfaire de ce score.

L.D.B. : Qu’as-tu aimé ou pas aimé dans cette équipe congolaise ?

B.O. : J’ai apprécié le match livré par cette jeune équipe congolaise et qui avait eu peu de temps pour se préparer. J’en retiens surtout du positif pour la suite.

L.D.B.: Te souviens-tu de ton dernier match chez les Diables rouges ?

B.O. : Oui, c’était, si je ne me trompes pas, en 2011 face au Ghana (ndlr : défaite 0-3, le 27 mars 2011, pour le compte des éliminatoires CAN 2012).

L.D.B. : Depuis, tu as quitté l’Ukraine pour la Thaïlande et le FC Ranong United. Vous venez d’ailleurs de rater la montée en  deuxième division…

B.O. : Oui, je joue pour le FC Ranong United depuis janvier 2017. Nous avons perdu, à domicile, notre dernier match de play-offs, ce qui nous prive de la finale pour la montée en deuxième division.

L.D.B. : Et désormais, tu joues avant-centre. Combien de buts cette saison ?

B.O. : Je crois une quinzaine en championnat (ndlr : en 2016, il avait terminé meilleur buteur du Laos avec vingt-sept buts en vingt-cinq matchs).

L.D.B. : Et la saison prochaine, quels sont tes projets ?

B.O. : Il me reste qu' un an de contrat, donc je verrais. Le marché des transferts s'ouvre en décembre. Je regarderai les propositions.

L.D.B : Tu te vois rester durablement en Asie, rentrer au Congo, en Ukraine ?

B.O. : La priorité irait vers l’Ukraine puisque ma famille y habite.

L.D.B. : A 36 ans (depuis juillet), penses-tu à l’après carrière ?

B.O. : Je ne suis pas pressé, je me donne encore quelques saisons à jouer. Mais je commence à y penser aussi. Peut-être le management de joueurs ou alors passer mes diplômes d’entraîneur. Mais je vais encore marquer quelques buts, pour le plaisir.

 

Propos recueillis par Camille Delourme

Légendes et crédits photo : 

Burnel Okana, ancien Diable rouge qui évolue désormais en Thaïlande, était au stade jeudi pour assister au match Thaïlande-Congo (DR)

Notification: 

Non