Investissements : l’Union africaine appelle au développement du secteur privé

Mardi 10 Septembre 2019 - 20:38

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le président de la commission de l’organisation panafricaine, Moussa Faki Mahamat, a invité le 10 septembre à Brazzaville, les pays membres à promouvoir le partenariat public-privé en vue du développement des activités du secteur privé.

« Il est important d’entrevoir les partenariats public-privé au niveau africain et international pour développer le potentiel du secteur privé en tant qu’acteur clé du développement », a déclaré Moussa Faki Mahamat, à l’ouverture de la cinquième édition du forum Investir en Afrique qui s’achève le 12 septembre, dans la capitale congolaise.

Ce forum lancé en 2015 est une plate-forme internationale de promotion de la coopération multilatérale et de création des opportunités d’investissement en Afrique.

Le président de la commission de l'Union africaine (UA) a souligné que cette édition se tenait à un moment charnière où l’Afrique s’active à accélérer l’intégration à travers, entre autres, la signature des accords de création de la zone de libre échange continentale, représentant un marché économique de plus d’un milliard d’habitants.  

Pour lui la création de cet espace économique et commercial unifié contribuera sans doute à la mise en œuvre de la vision de l’agenda 2063 de l’UA.

Il a aussi salué les efforts déployés par certains pays du continent en faveur de l’amélioration du climat des affaires, la facilitation et la protection des investissements.

Le président de la commission de l'UA a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de réorienter la coopération vers les partenariats gagnant-gagnant en vue de diversifier les économies du continent et de créer les emplois pour la jeunesse africaine.

« La révolution numérique offre une excellente contribution au continent pour accélérer sa participation dans la phase de révolution industrielle, tirer le meilleur parti des opportunités économiques et sociales qui en découlent », a indiqué Moussa Faki Mahamat.

Ce forum de la capitale congolaise est organisé avec l’appui de la Banque mondiale, du ministère chinois des Finances et de la Banque chinoise de développement.

La cérémonie d’ouverture a été rehaussée de la présence des présidents Denis Sassou N’Guesso du Congo, Paul Kagame du Rwanda, Joao Lourenço d’Angola, Faustin Archange Touadera de la République centrafricaine et Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo qui a sollicité l’appui de la candidature de son pays à l’organisation de la prochaine édition du forum.    

Christian Brice Elion

Légendes et crédits photo : 

Une vue de la salle à l'ouverture du forum Investir en Afrique

Notification: 

Non