Jeu de dame : le tournoi de l’indépendance aura lieu début août

Lundi 22 Juillet 2019 - 18:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La première édition de la compétition qui mettra aux prises les joueurs de Brazzaville se tiendra le 11 août à la mairie de Moungali. C’est ce qui ressort de la conférence de presse que les organisateurs de ce tournoi ont animée le week-end dernier.

À en croire les conférenciers, l’organisation de ce tournoi est le fruit du partenariat entre l’émission Couleurs de chez nous et l’Association des damistes  et amateurs du Congo(Adac). Il mettra en avant les joueurs de dame en individualités afin de promouvoir ces artistes méconnus du grand public. « Les damistes vont se confronter en individualités pour  que chacun d’eux mette en valeur sa connaissance. Nous devrons accompagner ces jeunes qui pratiquent ce jeu puisque la majorité d’entre eux le pratiquent par passion et n’ont pas d’autres activités lucratives », a déclaré Freddy Profas Biboussy dit Freddy Le8.

Plusieurs joueurs de dame évoluant à Brazzaville prendront part à cette compétition dont certains grands noms de ce jeu sur le plan local, notamment Tardorel Itoua dit Me Tototo ( 5e au dernier championnat d’Afrique de jeu de dame, Sénégal 2018), Guenolé Obami  ainsi que Serge Bruno alias Me Mbangou-Mbangou.

Tardorel Itoua qui a représenté le Congo au dernier championnat d’Afrique de jeu de dame, Sénégal 2018, en passant par  un club ivoirien,  invite les adeptes de ce jeu à accompagner ce tournoi. « J’ai affronté tous les grands joueurs de dame de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Sénégal lors du dernier tournoi panafricain de dame.  J’ai  gagné  tous mes matchs. Malheureusement mes adversaires n’ont pas voulu que je poursuive la compétition parce que le Congo n’a pas de fédération. Etant le seul Congolais dans cette compétition,  ils m’ont traité de clandestin. Nos autorités doivent faire quelque chose pour que cette noble discipline soit reconnue officiellement », a indiqué Me Tototo. 

Selon les initiateurs,  cette première édition marque le lancement de façon annuelle de ce tournoi à Brazzaville d’abord, avant de s’étendre sur le territoire national, puisque le dernier championnat national de dame date de 2001.

Rude Ngoma (stagiaire)

Légendes et crédits photo : 

Les organisateurs du tournoi

Notification: 

Non