Jeu Orthografrique : Olivier Kayomo lance une collecte de fonds

Lundi 10 Août 2020 - 15:13

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’inventeur du premier jeu de société africain moderne veut atteindre la cagnotte de cinquante mille euros, somme qui doit servir à lancer sa production en grande série et permettre de le vulgariser à plus grande échelle que cela n’a été possible jusqu’ici.

Olivier Kayomo présentant son jeu OrthografriqueOriginaire de la RDC, le concepteur d’Orthografrique, premier jeu de société africain moderne, est un « panafricain résolu », comme il aime à se présenter. Nul ne saurait contredire Olivier Kayomo, à savoir que le but de son jeu est de « faire découvrir l’Africain à partir de son histoire, sa géographie et sa culture générale ». Déjà vendu à quelques exemplaires dans la diaspora congolaise de Belgique, le jeu qui y est fort apprécié mérite une plus large vulgarisation et diffusion. « Il y a près de cinq ans, nous avons signé un accord avec le gouvernement congolais pour soutenir et financer le lancement du jeu Orthografrique. Hélas ! A ce jour, cet accord n’a jamais été honoré », rappelle Olivier Kayomo. Pendant cette longue attente, hormis une production minimale assurée avec des fonds limités, il a à titre personnel mené certaines actions de vulgarisation d’Orthografrique à Kinshasa. Il s’agit, entre autres, de l’émission de divertissement éponyme de vingt-cinq minutes diffusée sur B-One à partir de fin février 2019 dont il était du reste lui-même le présentateur.

À défaut d’avoir l’appui promis par le gouvernement, Olivier Kayomo s’engage dans une collecte de fonds. Décidé coûte que coûte à aller de l’avant, le père d’Orthografrique prend cette fois la résolution de se tourner vers ses compatriotes et frères africains. Il sollicite leur soutien dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux à ses différents contacts dont Le Courrier de Kinshasa. Olivier Kayomo y lance un appel personnel à chacun  : « Nous venons frapper à ta porte, toi mon frère, toi ma sœur de la République démocratique du Congo et de l’Afrique éparpillé à travers le monde. Nous avons besoin de ton soutien, de ta participation ». Il invite dès lors à partager encore et encore le lien https://www.leetchi.com/c/orthografrique-1er-jeu-de-societe-africain-moderne avant de cliquer soi-même dessus, quitte à « participer à hauteur de dix euros ou plus ». Cette collecte de fonds, souligne Olivier Kayomo, est lancée dans « l’objectif final de toucher  cinq mille personnes à travers le monde pour obtenir la cagnotte de cinquante mille euros qui permettra de booster et lancer la production d’Orthografrique ».Olivier Kayomo offrant un exemplaire d’Orthografrique au président Félix Tshisekedi

Olivier a lancé cette collecte de fonds en ligne dans l’espoir de remporter un pari commun. « Nous sommes sûr et certain que nous allons y arriver avec toi. Oui, nous allons y arriver parce que ce défi est celui de notre génération, c’est à nous de le relever. Orthografrique est un outil pédagogique, didactique pour nous et nos enfants. Il nous aide à mieux connaître notre Afrique ». Et de poursuivre encore sans relâche  : « C’est certain qu’ensemble, avec toi, nous allons gagner ce pari car Orthografrique change la donne, avec lui le prochain match commence ». Il est clair qu’aux yeux d’Olivier Kayomo, ce jeu de société passe pour bien plus qu’un simple divertissement. « En Afrique, les anciens aiment dire : si tu ne sais pas où tu vas, regarde au moins d’où tu viens. Aussi longtemps que les lions n’auront pas leur historien, l’histoire de la chasse tournera toujours à la gloire du chasseur », a-t-il affirmé à cet effet.

 

 

 

Nioni Masela

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Olivier Kayomo présentant son jeu Orthografrique Photo 2 : Olivier Kayomo offrant un exemplaire d’Orthografrique au président Félix Tshisekedi

Notification: 

Non