Journée africaine de la propriété intellectuelle : sensibilisation des chercheurs et inventeurs à la protection de leurs œuvres

Samedi 14 Septembre 2019 - 14:08

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Un séminaire d’information et de sensibilisation axé sur l’importance de la protection de la propriété intellectuelle,  placé sous la houlette du chef de service de propriété de la promotion industrielle, Omer Ibombo, s'est tenu le 13 septembre, à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature.

L’intérêt de la rencontre a été d'édifier les chercheurs et le représentant de l’Association congolaise des inventeurs et innovateurs sur les méthodes d’utilisation du canal Traité de coopération en matière de brevets pour faire connaître leurs créations, leurs inventions. 

Dans son exposé à cette occasion, Me Christ Ayriel Malanda,  vice-président de Kangroov Industry, a fait une communication sur la procédure de protection au niveau de l’Organisation africaine de la propriété industrielle (OAPI) et au niveau international qui se caractérise par l’établissement en premier d’une demande de brevet à déposer auprès de l'Office national ou régional des brevets. Il a expliqué que l'intéressé à jusqu’à douze mois à compter de la date du dépôt de sa demande de brevet au niveau local pour déposer une demande internationale auprès de l’office récepteur. Ensuite, environ seize mois à compter de la date de dépôt de la demande locale  sont nécessaires pour recevoir un rapport de recherche internationale et une opinion écrite établis par un office de brevet national ou régional désigné comme administration chargée de la recherche internationale, etc. 

L'instrument de protection, appelé Traité de coopération en matière de brevets, a dit l'orateur, a été signé en 1970 et couvre cent cinquante- deux Etats dans le monde dont dix-sept  font partie de l’OAPI.

Outre cette communication, les participants au séminaire ont suivi d'autres thèmes portant, entre autres, sur les critères reconnus pour bénéficier d’une protection de son invention  et sur les interactions entre le changement climatique et les droits de la propriété intellectuelle.

En rappel, la propriété intellectuelle désigne l’ensemble des droits exclusifs accordés à un auteur sur les créations intellectuelles. Elle s’applique aussi bien dans le domaine artistique et littéraire avec la protection des auteurs, que dans le domaine industriel avec la mise en place, entre autres, de brevets.

Guillaume Ondzé

Légendes et crédits photo : 

Le présidium du séminaire

Notification: 

Non